Le 13 Février prochain, Google entamera une mutation de son moteur de prix Google Shopping pour le rendre payant, terminé le service gratuit permettant d’afficher ses produits gratuitement dans le plus grand moteur de recherche du monde, il va falloir désormais rémunérer ce trafic, décryptage des principaux changements.

Structure de fichiers

Comme tout moteur de shopping, Google demande une structure particulière pour intégrer vos produits au sein de son moteur.
Cette structure changera peu, les changements existent (http://support.google.com/merchants/bin/answer.py?hl=fr&answer=2886491#FR), mais bien sur les équipes de Lengow se chargeront d’impacter au sein de la solution les modifications pour que chaque flux soit conforme aux attentes de Google.

Passage du gratuit au CPC

Le plus grand changement est bien sur ce coté la, terminé le trafic gratuit, Google Shopping passe désormais en payant.

Basé sur un modèle de CPC à l’enchère, vous pourrez piloter le CPC de vos campagnes jusqu’au produit ou catégorie par catégorie.
Ce CPC pourra être contrôlé directement depuis votre compte mais à terme directement depuis Lengow via les API de Google.

Bien sur, ce CPC déterminera le futur positionnement de vos offres, il est donc important de bien créer ses campagnes et bien positionner ses enchères.

Changement d’interface de gestion

C’est la seconde grosse nouveauté de Google Shopping, il n’était auparavant pas obligatoire de posséder un compte Google Adwords pour diffuser son catalogue produits sur Google Shopping, cela se faisait via un compte Google Merchant Center.

Désormais il faudra posséder les deux (Google Merchant Center + Google Adwords) afin de les relier ensemble, en effet la gestion des campagnes et des CPC se fera via son compte Google Adwords, au même titre que les campagnes SEM, le catalogue produits devra quant à lui être placé via son compte Google Merchant Center.

Une nouvelle présentation des produits

Google souhaitait rendre plus clair et plus transparant les résultats de recherche produits au sein de son moteur.

Aujourd’hui apparaissent cote à cote les Products Listings Ads (campagne produits aux enchères via Google Adwords) ainsi que les produits référencés gratuitement sur Google Shopping via le Google Merchant Center.

Aujourd’hui :

Demain :

Au sein de la nouvelle visualisation des produits, il sera possible via la variable adwords_redirect d’isoler les clics en fonction du type de campagne : Product Extension (encadré jaune) ou Products Listing Ads (colonne de droite).

Un suivi fin des campagnes sera nécessaire

Google fait muter son service de search produit vers un modèle au CPC qu’il maitrise bien via Google Adwords.

Google a démontré sa capacité à produire énormément de trafic pour les marchands via son service Shopping, il faudra désormais bien contrôler la diffusion de ses produits ainsi que ses campagnes pour ne pas se mettre en danger avec des coûts élevés au final.

Le contenu même des catalogues sera déterminant. Auparavant, et du fait de sa gratuité, beaucoup de marchands avaient tendance à négliger les informations de leurs produits au sein de Google Shopping, désormais tout sera différent du fait de son modèle payant, il faudra vérifier que toutes les informations soient présentes et bien à jour au sein de son catalogue, c’est ce que souhaitait Google : améliorer la qualité des données affichées.