[Invité] Triller : tout savoir sur le concurrent de TikTok

4'

Alors que Tik-Tok cartonne auprès des jeunes, la célèbre application de partage de vidéos pourrait bien avoir du souci à se faire. Triller, une app concurrente franco-américaine, commence en effet à lui faire de l’ombre. Comment Triller fonctionne-t-elle ? Quels sont ses atouts ? TikTok est-elle déjà obsolète ? Coup de projecteur sur une application montante.

Triller, c’est quoi ?

Lancée en 2015, l’application franco-américaine se résume par son slogan : Create, Share, Connect. Dans un premier temps, vous créez. Avec Triller, vous pouvez en effet faire de courtes vidéos, mais également des montages réalisés à partir de plusieurs vidéos, en suivant le rythme de la chanson choisie comme trame de fond. Les utilisateurs de Triller peuvent ensuite partager leurs créations avec la communauté ou avec leurs abonnés. L’application fonctionne enfin comme un réseau social à part entière, qui permet de consulter les flux, de commenter, de liker, et par conséquent d’être connecté.

Comment utiliser Triller ?

Comme TikTok, Triller est particulièrement simple d’utilisation :

  1. Sélectionnez une musique : Vous pouvez en choisir une dans la bibliothèque de Triller ou en importer une depuis votre téléphone ;
  2. Enregistrez une vidéo : Le fonctionnement est intuitif. Si vous possédez déjà des vidéos dans votre smartphone, vous pouvez tout à fait les télécharger. Dans le cas contraire, vous vous filmez en direct ;
  3. Créez votre vidéo : L’application crée elle-même le montage vidéo de façon automatique. Il est ensuite tout à fait possible d’apporter votre touche personnelle en inversant l’ordre des prises, en effectuant des coupes ou en ajoutant d’autres séquences ;
  4. Personnalisez votre vidéo : Triller vous donne la possibilité d’ajouter des filtres, mais également du texte, des emojis ou des dessins ;
  5. Diffusez votre vidéo : Il ne vous reste plus qu’à partager votre création sur Triller, mais également sur Instagram, Twitter, Facebook ou encore WhatsApp. Vous avez bien entendu toute liberté pour simplement conserver votre vidéo dans votre smartphone.

Sachez que Triller vous permet aussi de créer des vidéos avec d’autres utilisateurs de l’application.

Quelles sont les forces de Triller ?

Si TikTok et Triller ont axé leur offre sur la création et la diffusion de vidéos courtes, l’application franco-américaine a souhaité se démarquer en se spécialisant dans les clips musicaux. Sa force serait par conséquent d’offrir un choix plus large de musiques, là où TikTok ne propose que des remix ou des reprises. Grâce aux contrats de licence passés avec de grands labels tels que Warner, Universal ou Sony, Triller peut exploiter librement de nombreux titres. Les utilisateurs sont par conséquent en droit de choisir ces musiques pour leurs vidéos, en toute légalité. Des artistes comme Snoop Dogg ont d’ailleurs choisi de soutenir l’appli montante.

Triller peut par ailleurs profiter de son statut franco-américain pour parvenir à s’adapter à la fois aux exigences et aux attentes américaines, mais également aux spécificités européennes, que ce soit sur le plan des us et coutumes que de la législation.

Enfin, alors que TikTok est l’application préférée des adolescents, Triller cible davantage les jeunes adultes. En ne jouant pas sur le même terrain, elle peut séduire un public mélomane, à la recherche de créations plus authentiques. Le directeur Europe de Triller, Claude Crevelle, insiste sur le fait que l’application n’a pas pour objectif affiché de concurrencer TikTok, mais de progresser à côté d’elle.

logo triller

Quel avenir pour TikTok ?

Avec plus de 27 millions d’utilisateurs chaque jour, Triller est encore loin de dépasser le nombre d’abonnés de TikTok, qui en compte plus de 50 millions. La stratégie marketing de Triller peut toutefois s’avérer payante. Elle met en effet en place de nombreux partenariats avec des influenceurs de renom, tels que Léa Elui. Si ces derniers n’ont pas encore tous quitté TikTok, ils ont en revanche créé un compte sur Triller en parallèle.

L’application chinoise est par ailleurs pointée du doigt par de nombreux gouvernements. TikTok n’est en effet plus autorisée en Inde et devrait également être interdite prochainement aux Etats-Unis. Donald Trump dénonce en effet la menace que l’application asiatique représente pour le pays et lui a préféré Triller.

Si l’app TikTok n’est pas morte et que Triller ne cesse de développer son audience, il n’est pas impossible que l’une et l’autre soit concurrencées par une nouvelle venue dans le monde impitoyable des vidéos courtes…

Photo by bruce mars on Unsplash

Yves Attias

CEO & Founder de l'agence YATEO