Voyage à San Francisco : Journée 4

4'

3 ème et dernière journée de visite. Le programme de cette journée sera très variée mais toujours sur une idée commune : l’humain. Nous y découvrirons les réseaux sociaux, les prêts participatifs et un programme de réinsertion.

e-storm

Basée à 5 minutes à pieds de notre hôtel et aux portes de China Town, e-storm est une agence web spécialisée dans les réseaux sociaux.

Nous avons été accueilli dans leurs nouveaux locaux basés dans le même immeuble que le consulat Français.
Dans un français bluffant, le CEO (William Gaultier) nous a ouvert ses portes afin de nous faire découvrir leur expertise dans l’approche des réseaux sociaux pour les entreprises ou marques désirant s’investir pour et avec leur communauté.

Lors que l’on pense aux réseaux sociaux on pense imagine généralement qu’il n’existe que Facebook et Youtube.
Il n’en est rien et William insistera beaucoup sur le fait que tous les réseaux sociaux doivent être pris en compte lors d’une démarche globale de mise en place.

William continuera sa présentation en nous faisant découvrir des chiffres très intéressant sur la “population” des réseaux sociaux.
On y apprend par exemple que 1/3 des femmes de moins de 30 ans regardent Facebook le matin avant même de prendre leur petit déjeuner, incroyable !

La suite de la présentation sera dédiée à des exemples concrets de quelques sociétés ayant mis en place des campagnes sur les réseaux sociaux avec un vrai ROI en retour.

L’exemple le plus bluffant sera MacDonalds avec son jeu Monopoly sous forme de jeu sur Facebook.
Résultat de l’opération : 300 000 leads en 3 semaines pour un coût de 100 000 dollars.

De grandes marques présentes avec nous cette semaine étaient bien évident très intéressées par cette présentation et William leur a très gentiment répondu afin de les aider à y voir plus clair dans ce méandre qu’est le monde des réseaux sociaux.

Ce fut un moment très plaisant ou l’on a pu échanger avec une personne très sympathique mais surtout diablement compétente.

Kiva

Je n’ai pas pu assister à cette présentation de Kiva car cela se passait au même moment que e-storm, mais je voulais vous faire partager ce qu’on pu ressentir les autres personnes du groupe présentent à ce moment.
Le retour était unanime, toutes les personnes sont revenues bluffées et conquises par le concept de cette société hors norme.

Kiva est une société qui propose un système de prêt participatif à taux zéro et à destination de personnes privées de moyen et qui grâce à cet argent pourront réaliser des créations d’entreprises ou autre.

Le principe est relativement simple, vous pouvez décider de mettre une somme de 50 Dollars sur votre compte Kiva. Vous pourrez ensuite décider à qui vous souhaitez prêter cet argent, cela pourra par exemple être à destination d’une agriculture Bolivien qui a besoin de cette somme pour faire réparer son tracteur, ou bien à une jeune Congolaise qui a besoin de fonds pour monter son salon de coiffure.
L’emprunteur s’engage à restituer cette somme lorsqu’il aura plus de moyens financiers (plus de 98.5% de recouvrement !), les prêts s’étalant généralement de 12 à 36 mois.

La société draine 6 Millions de Dollars de prêt chaque mois et a pour ambition d’atteindre les 1 Milliards de Dollars pour aider 2 Millions d’entrepreneurs, rien que ça !

Cette société de 70 personnes est le type de société que l’on adorerait voir plus souvent, il faut savoir que leur business model est basé sur le volontariat des prêteurs à leur donner 2 ou 5 Dollars à chaque fois qu’il place de l’argent, ca fait réfléchir….

Ils seront présents lors du prochain LeWeb 10, le fondateur y participera comme speaker et je ne peux que vous conseillez d’aller l’entendre parler de Kiva.

Delancey Street

La encore, on risque de prendre une belle leçon de vie…

Créée en 1971 par Mimi Silbert et 3 autres de ses amis dans leur appartement, la fondation Delancey Street est une “maison élargie” stiuée près du Bay Bridge dans un cadre sublime.

La fondation se propose d’accueillir les personnes en difficultés comme les sans abris, les ex criminels, toxicomanes et plus généralement les personnes ayant besoin d’un soutien lors d’un passage pas évident dans leur vie.

Il existe actuellement 6 sites aux USA : New York, Los Angeles, Caroline du Nord, Massassuchetts, Nouveau Mexique, et San Francisco avec leur maison permettant d’accueillir jusqu’à 400 personnes.

Grâce à un système de formations, la fondation permet aux personnes de se re insérer de la meilleure manière possible, 85% d’entres eux y parvenant.

C’est une belle leçon que nous recevons en écoutant le témoignage d’une membre qui a échappé à plusieurs années de prison en venant au sein de cette maison.
Au royaume du business roi et du Dollar dieu, c’est une chance de voir ce genre de fondation exister !

RealChange

Je ne pouvais pas terminer mes présentations de société sans bien sur présenter celle qui nous a permis de découvrir tout cela : RealChange.
Dirigé par Christian Forthomme, RealChange permet aux sociétés désireuses de découvrir le business aux USA de leur faire visiter quelques unes des plus belles sociétés du secteur et de visualiser de l’intérieur comment fonctionne les américains vis a vis du business.

Avec une efficacité redoutable, une organisation sans faille, une disponibilité et une gentillesse, les équipes de RealChange nous ont permis de découvrir tout cela et je les en remercie grandement.

Le voyage s’achève très bientôt, nous prenons vers 18h30 la direction de Saucialido, une petite ile dans la baie accessible que via le Ferry et qui nous aura permis de voir San Francisco de nuit avec une vue sublime.

Un très bon diner clôturera cette petite semaine et se finira tard dans la nuit entre Nantais et Vendéens !
Ce sera l’autre très bonne surprise de ce voyage : les rencontres.
Quelles soient avec les californiens qui sont des gens très serviables et avec une sympathie sans bornes, ou avec les participants du voyage avec qui les échanges étaient simples, enrichissants et constructifs.

Nous avons beaucoup appris durant ce voyage, et nous repartirons très bientôt, ça c’est certain !

Mickael Froger

CEO @ lengow