Interview du mois : Yann Lechevallier, UX Architect

5'

Yann Lechevallier a rejoint Lengow en 2014 en tant qu’UX Architect.

Bonjour Yann, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Yann Lechevallier est un type bien. Quand il apparaît, on sait qu’on va passer un bon moment, avec sa petite bouille trop mignonne. D’ailleurs, saviez-vous que son nom de famille pourrait laisser penser à une noble personne sur son destrier qui défend la veuve et l’orphelin mais qu’en fait, pas du tout, car il possède une lettre en trop et une particule en moins ? Comme quoi la vie, c’est un ensemble de petits riens qui font qu’on passe à côté de…

Et sinon, quel est ton parcours professionnel ?

Vous savez, moi je ne crois pas qu’il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée…

Mais arrête, ARRÊTE !

C’est qu’en plus on se ferait presque chicaner. On prend le temps de faire les choses bien et voilà … Je pensais que c’était l’interview du mois.

J’ai eu la chance d’avoir un ordinateur et internet assez jeune (avant les années 2000). Oui pour l’époque, c’était jeune. Je me rappelle ce doux son de connexion au modem 33K et ma mère qui m’incendiait parce qu’elle ne pouvait pas téléphoner à ses keupines pendant ce temps … Une fois mes dents ramassées, je me suis très vite intéressé sur comment fonctionnait tout ça, à la fois d’un point de vue matériel et applicatif. J’ai fini par me passionner sur la création et la scénarisation de mondes virtuels pour mon jeu préféré (Half Life). Cette passion m’a conduit, quelques années plus tard, vers un I.U.T Services et Réseaux de Communication et ensuite un Master en Gestion de Projet.

J’ai pu faire vraiment pleins de trucs durant cette période ! C’était hyper riche. A la fois du développement, de l’intégration, de la créa, du montage vidéo, de la com’, … de la compta.

J’ai ensuite commencé ma carrière professionnelle dans une agence Web en tant que chef de projet fonctionnel. Très tôt j’ai été immergé dans des logiques de conception, d’ergonomie, de business, de technique, de créa … J’ai également eu la chance de travailler avec des profils experts de tous bords (SEO / SMO / SEM / Biz Dev / Accessibilité numérique / … ) qui m’ont ouvert un tout nouveau monde ! Reconnaissance éternelle à vous !

Cette synergie de compétences, autour d’un objectif commun m’a immédiatement plu et convaincu. Comprendre et construire l’ensemble des rouages qui composent, in-fine, une interface performante et surtout une bonne expérience client m’a permis de me dire qu’à mon tour, j’avais un rôle à développer en dehors de l’accompagnement de mon client et des ressources du projet.

Qu’est-ce qui t’a donné envie de rejoindre Lengow ?

Avant tout l’amour et le don de soi. Je chante la vie, je danse la vie … je ne suis qu’amour … et … bon ok.

Comme je le disais, j’ai toujours été plus tenté par l’architecture, la conception, la construction de solutions sous un angle ésotérique, magique, occulte, créatif, que par le côté gestion de projet à proprement parler. Aller à la rencontre des utilisateurs, comprendre leurs besoins, faire des hypothèses d’interfaces et de workflows, ramasser une nouvelle fois tes dents lorsque tes prototypes tapent à côté de la plaque, être étonné quand ça marche du premier coup, découvrir de nouveaux besoins; c’est cette remise en cause permanente qui m’attire ???? .

J’ai donc décidé de faire un voyage initiatique au Népal. J’y ai rencontré maître Lucien, aka “La buse goguenarde de Katmandou” qui m’a guidé à travers mon introspection. Après avoir monté des marches sans fin, fait des pompes sur mes petits doigts, porté de vilains costumes en satin, cassés puis reformés mes os, j’ai enfin trouvé ma voie (cette histoire est fausse). J’ai su que c’était ce chemin sacré, sans fin et ingrat de l’expérience utilisateur qui m’animait au quotidien.

Plus sérieusement, un peu comme mon petit copain, Arno Lesaint, le petit prince du CMJN, j’étais frustré de pas pouvoir aller jusqu’au bout des choses. Qu’une fois toute la phase de conception, de production et de mise en production effectuée, il était compliqué d’intervenir sur l’après. Une interface et plus globalement un produit n’est jamais terminé et j’avais besoin d’être plus impliqué dans cette démarche itérative et co-construite pour donner du sens à mon travail.

J’ai donc postulé chez Lengow car je voulais intégrer une entreprise avec des problématiques internationales, mais à échelle humaine, et un produit reconnu. Je connaissais déjà Mickael Froger pour l’avoir déjà vu intervenir dans une MasterClass dans mon agence. Le hasard faisant (parfois) bien les choses, au même moment de ma candidature, nous avons été retenus pour travailler avec Lengow sur son nouveau site et sur la tactique à adopter dans les prochains mois. C’était une super expérience car j’ai très vite compris les enjeux de l’entreprise et d’un secteur que je ne connaissais que trop peu.

Une fois que j’ai rejoint l’équipe, j’ai tout de suite été séduit par le côté feuille blanche pour l’optimisation de la nouvelle version de la plate-forme ! Il y avait un champ des possibles incroyable et une liberté d’action folle. Pouvoir construire un meilleur futur était grisant et très stimulant !

Parle-nous du poste que tu occupes, tes missions ?

Je suis User eXperience Architect (U.X Architect). Mon poste est à la croisée des chemins entre l’ergonomie, l’architecture de l’information et le design. Mais avec une attention première sur notre utilisateur final. Le mettre au coeur de nos actions en comprenant ce qu’il veut faire, ses sentiments et ses frustrations. C’est cette couche d’expérience, cette foule sentimentale, la volonté de toujours rendre service et le côté “pourquoi” qui me fait me lever le matin !

Pour aller plus loin, je suis rattaché au pôle produit, nous sommes 5 (1 directeur produit / 2 responsables projet / 1 designer d’interface / votre serviteur) ! Mes missions – une fois que le petit singe dans ma tête arrête de jouer des cymbales – sont :

    • Animer des ateliers de conception sur des problématiques identifiées et/ou générer de nouvelles idées.
    • Imaginer des solutions (d’interfaces, de parcours clients, … ) viables techniquement, cohérentes commercialement et porteuses de sens pour nos utilisateurs.
    • Suivre l’implémentation de ces solutions auprès de l’équipe de production.
    • Mesurer la performance des parcours imaginés et analyser l’ensemble des retours utilisateurs (quantitativement et qualitativement).
    • Recommencer jusqu’à ce que mort s’ensuive. Tutti-quanti. Mezzo Di Pasta. Amen.

Mais cela ne s’arrête pas à la partie interface car c’est l’ensemble du parcours utilisateur qui m’intéresse. De notre première rencontre jusqu’à la fin de son aventure chez nous ????. Bien entendu, je ne suis pas seul à m’occuper de ça. Tout le monde, au sein de Lengow, y contribue déjà à sa façon. Mon objectif est de contaminer tous les services en ne leur faisant jamais oublier pour qui nous faisons tout ça : notre utilisateur & son bien-être.

C’était un peu long non ?

Ouais. Je vois ce que tu veux dire. Tu n’as qu’à dire que je fais des schémas supers moches et que je pose toujours des questions pénibles.

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux e-commerçants en termes d’UX ?

La vérité est ailleurs !

N’hésitez pas à remettre à plat vos convictions pour ouvrir vos chakras. Mettez votre ego de côté et tentez de vous mettre à la place de votre utilisateur / client. Agaçez-vous de ce qui pourrait vous agacer sur un autre site ou sur d’autres situations vécues (hors site également).

La simplification de vos pages, de votre vocabulaire, de votre parcours client, de vos concepts est la clé de voûte pour une meilleure performance business. Restez frugals mais percutants. Racontez une histoire qui vous ressemble, transportez vos clients et rassemblez-les sous vos valeurs, votre vision.

Chaque détail compte, dont certains sont très simples à mettre en place. C’est la somme de tous ces petits éléments qui vous rendra irrésistible.

Un dernier mot ?

Je vous aime de l’amour.

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow