[Fevad] Chiffres du e-commerce en France au 1er trimestre 2014

3'

A computer key with online shopping cart

La Fevad (Fédération du E-commerce et de la Vente à Distance) a communiqué cette semaine les derniers chiffres du e-commerce français au 1er trimestre 2014. Le bilan des ventes sur internet entre janvier et mars 2014 est bon et confirme la bonne santé du commerce en ligne malgré un léger ralentissement de la croissance, qui s’explique principalement par une consommation nationale atone depuis plusieurs mois. Réjouissons-nous, globalement l’e-commerce va bien et l’achat en ligne est devenu un réflexe pour de nombreux français.

A computer key with online shopping cart

Les acteurs du e-commerce

La France compte désormais 144 000 sites marchands actifs, soit la création de 21 000 boutiques en ligne de plus en un an (+17%). Quant aux Français, 34 millions d’entre eux effectuent à ce jour leurs achats en ligne (soit 4% de plus par rapport au premier trimestre 2013) sur un total d’environ 44 millions d’internautes sur le territoire français.

Une croissance au ralenti

Sur les trois premiers mois de l’année, le secteur du e-commerce a généré 13,4 milliards d’euros de chiffres d’affaires (soit 11% de plus par rapport au 1er trimestre 2013). Même si le e-commerce connait une croissance légèrement ralentie depuis le début de l’année, il n’y a cependant pas de raison de s’alarmer d’après Marc Lolivier, délégué général de la Fevad. Selon lui :

La croissance est un peu moins forte, mais elle se poursuit et elle est bonne, notamment dans un contexte de recul global de la consommation.

Un panier moyen en baisse de 4 %

Alors que le panier moyen des français atteint au 1er trimestre 2014 le niveau le plus bas enregistré depuis 8 ans pour tomber à 81.5 euros (4% de moins par rapport à 2013), on constate cependant une hausse de 15% du nombre de transactions. Chaque internaute a ainsi dépensé en moyenne 491 euros (+5%). L’augmentation de la fréquence d’achat, qui passe à 6 par trimestre (+10%), est donc logique : les français achètent de plus en plus souvent en ligne, c’est devenu un réflexe et ils n’attendent plus de grouper leurs achats. Enfin le taux de transformation moyen sur cette période a légèrement augmenté passant de 2,1% en 2013 à 2,3% en 2014.

L’essor du m-commerce

Les devices sont devenus des supports incontournables dans le processus d’achat en ligne. On constate que les achats réalisés depuis les smartphones et tablettes ont connu une croissance de 76% entre 2013 et 2014. Alors que 72 % des achats sont réalisées à partir d’un site ou d’une application mobile, seulement 28% sont effectués à partir d’un site e-commerce classique.
mcommerce_sephora

Les marketplaces : place to be

Les places de marché montent en puissance avec une augmentation de 41% du volume des ventes par rapport au premier trimestre 2013. 6 000 sites marchands utilisent désormais les places de marché pour vendre leurs produits.

Voici le Top 15 des sites e-commerce les plus visités en France  entre Janvier et Mars 2014 :

top 15 sites ecommerce

Si vous souhaitez en savoir davantage sur le marché de l’e-commerce en France et dans le monde, n’hésitez pas à télécharger nos fiches pays.

Téléchargez nos fiches pays !


Source : Ecommerce Mag

author_avatar

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow