Lengow Ecommerce Day : Que faut-il savoir sur l’e-commerce cross border ?

8'

La 4ème édition du Lengow Ecommerce Day a eu lieu le 27 septembre dernier. C’est à Paris, au sein de l’Eurosites George V que l’ensemble des acteurs du secteur de l’e-commerce se sont retrouvés pour une journée 100% cross border. Partenaires, speakers et participants sont venus des quatre coins du monde afin de présenter leur marché et de partager leurs conseils et astuces pour se lancer à l’international. Pour l’occasion, Lengow vous propose de revenir en détail sur la tendance du cross border, sur le marché de l’e-commerce européen et sur les opportunités de l’e-commerce mondial.

led_ambiance

L’e-commerce cross border européen

La journée du Lengow Ecommerce Day a débuté par une table ronde intitulée “Tour d’Europe des associations e-commerce”. Au cours de cette dernière, Martin Groß-Albenhausen (Deputy General Manager – BEVH), Roberto Liscia (Président – NETCOMM), Jose-Luis Zimmermann (Directeur général – ADIGITAL), James R J Roper (Chairman & Founder – IMRG) et Bertrand Pineau (Responsable veille, innovation et développement – Fevad) nous ont dévoilé leur vision et les tendances du marché e-commerce européen.
led_asso_ecommerce
Avec un chiffre d’affaires de 455 milliards d’euros en 2015, l’Europe occupe la troisième place des marchés e-commerce dans le monde. En pleine croissance, le marché européen regorge d’opportunités et d’après une étude Forrester, les ventes transfrontalières au détail en Europe vont connaître une croissance rapide passant de 29 milliards d’euros en 2015 à 40 milliards en 2018. C’est face à cette évolution majeure et au futur prometteur de l’e-commerce cross border, que de nombreux e-marchands font le choix de se lancer à la conquête de l’étranger. Cependant avant de sauter le pas, il est primordial d’analyser et de comprendre le fonctionnement de chaque marché afin de pouvoir s’y adapter.

Pour lancer son business en Italie, Roberto Liscia (NETCOMM) souligne qu’il est indispensable d’avoir une offre qualitative car selon lui les consommateurs italiens sont très exigeants en matière de qualité produit. James R J Roper (IMRG) quant à lui conseille aux e-marchands qui souhaitent conquérir le Royaume-Uni de proposer la livraison le jour même, incontournable pour les consommateurs britanniques. Par ailleurs, Jose-Luis Zimmerman (ADIGITAL), déclare qu’être présent sur les marketplaces espagnoles est un bon moyen de faire connaître son offre, car ces dernières jouent un rôle très important en Espagne. En ce qui concerne le marché allemand, Martin Groß-Albenhausen (BEVH) nous informe qu’il est nécessaire de proposer un système de retour performant et adapté aux besoins car dans le secteur de la mode ⅔ des produits font l’objet de retours.

Se lancer à la conquête de nouveaux marchés ne s’improvise pas, il est nécessaire en amont de s’y préparer. Lors d’une table ronde, Gulnaz Khusainova (Founder & CEO – Easysize.me), Dominik Johnson (Key Account Development Director – Yandex), Marc Menasé (CEO & Founder – Menlook), Roger Graell (Online Sales Director – Mango) et Jean-Philippe Bruneau (Partnership Manager – Worldfirst) nous ont livré les stratégies gagnantes à mettre en place pour réussir son déploiement européen.

led_tr_ecommerce_crossborder-2

Selon Marc Menasé, “Il est difficile de monter un projet européen car chaque pays est un projet en tant que tel. On peut mutualiser plein de choses mais l’approche du pays ne peut pas se mutualiser car chaque pays est différent. La logique pour performer c’est de s’adapter au mieux.”. Quand on se lance sur un nouveau marché, il est donc nécessaire de personnaliser l’expérience d’achat. Le fondateur de Menlook précise que dans certains cas, il peut également être judicieux de faire des acquisitions stratégiques à l’image du récent rachat de Saldi Privati par Showroomprivé. Pour Dominik Johnson de Yandex, un des points primordiaux pour étendre son activité est d’avoir dans son équipe des natifs ou des personnes ayant une connaissance accrue du marché.

L’e-commerce cross border mondial

Afin de franchir les frontières du territoire européen, Jaydeep Jadav (Senior Manager – Flipkart), Ammin Youssouf (Impact Technologist & CEO – Afrobytes), Marpo Wang (CEO – Dolphin Supply Chain) et Alexandra Chiaramonti (Advertiser Strategy Director – Criteo) sont intervenus autour d’une table ronde “Chine, Inde, Afrique, les nouveaux eldorados du e-commerce ?”.

led_tr_inde_chine_afrique

Au cours de son intervention, Jaydeep Jadav nous a informé que d’ici 2020 la vente en ligne en Inde allait représenter 150 milliards de dollars et qu’actuellement 80% des cyberacheteurs indiens réalisaient leurs achats sur une application plutôt que sur un site mobile. En Afrique, le Nigeria tire son épingle du jeu et se place comme étant le deuxième marché mondial de la vente de champagne après la France. D’après Ammin Youssouf, le Nigeria est l’un des pays africains qui a la plus grosse croissance e-commerce.

Le marché chinois quant à lui est deux fois plus gros que le marché européen et 10 fois plus gros que le français. Le mobile y occupe une place très importante. En effet, d’après Marpo Wang, 70% des commandes en Chine sont effectuées via mobile et les réseaux sociaux tels que WeChat et Weibo renforcent cette tendance. Lors de sa keynote “JD Worldwide, la première marketplace B2C chinoise”, Tony Qiu (General Manager – JD Worldwide et JD.com) nous a également fait part du potentiel du marché chinois. A l’heure actuelle, on y recense près de 700 millions d’internautes contre 330 millions en Europe.
En complément de ces interventions, Betty Touzeau (Country Manager Chine – Lengow) a animé un workshop au cours duquel elle a livré ses conseils pour bien aborder le marché chinois. Une occasion unique de revenir sur les grandes dates du secteur telles que la fête des célibataires dont 70% des ventes se font sur mobile.

Téléchargez notre fiche sur les dates clés du e-commerce

led_betty_touzeau_chine

Face à l’avenir prometteur de l’e-commerce cross border, de plus en plus de marques souhaitent se lancer à la conquête de l’international. Pour ce faire, il est nécessaire de bien comprendre que chaque pays est unique et a ses propres besoins et attentes. L’un des points primordiaux lorsque l’on souhaite développer son business sur un nouveau marché est bien évidemment la maîtrise de la langue. Lors d’un workshop, François Dechelette (Director Business Development – TextMaster) et Frédéric Clément (Chief Marketing Officer – Lengow) sont revenus sur l’importance de bien traduire son catalogue produits et d’avoir recours à des outils performants.

En parallèle, la problématique du paiement en ligne a également été abordé au cours de la table ronde “Quels sont les nouveaux moyens de paiement alternatifs ?” animée par Philippe Humeau (Partnership Manager – NBS System), Alexandre Plichon (Fondateur – Carving Labs), Renan Aulanier (Directeur Marketing – Be2bill), Olivier Jamault (Co-founder & Chairman – Cashway) et Cyril Chiche (Co-founder & CEO – Lydia). Sachez que les principaux moyens de paiement peuvent varier d’un pays à l’autre et qu’il est nécessaire de proposer des dispositifs adaptés aux attentes de votre clientèle. Par exemple, en Espagne les consommateurs privilégient le paiement par carte de débit/crédit (85%) contrairement à la chine où c’est le système de paiement Alipay qui arrive en tête. 

De plus, au cours du workshop “Comment accélérer votre business à l’international avec Google” animé par Rozenn L’Helgoualc’h (Agency Development Manager – Google) et Claudine Devenyns (Int. Development Advisor – H3O), nos e-retailers ont eu l’opportunité d’en apprendre davantage sur les ressources mises en place par Google pour les aider à mener à bien leur projet de développement international.

Pour en savoir plus sur les tendances e-commerce dans le monde, retrouvez les interviews de Martin Groß-Albenhausen, James R J Roper, Roberto Liscia, Jaydeep Jadav, Marc Menasé, Jean-Philippe Bruneau, Tony Qiu et Betty Touzeau sur notre chaîne Youtube.

Retour en images sur la 4ème édition du Lengow Ecommerce Day!

Léa Bulteau