Intégrer les CGU à vos publicités sociales, y avez-vous pensé ?

5'

Vous en avez assez du sempiternel produit sur fond blanc dans vos publicités sociales ? Vous trouvez que vos annonces payantes sur Facebook et Instagram se ressemblent toutes – et qu’elles manquent de peps ? Vous êtes alors prêt à accueillir la bonne nouvelle : il est désormais possible de remplacer les arrière-plans uniformes sur les Dynamic Product Ads par de vraies photos prises par les internautes. En effet, de plus en plus de marques testent l’intégration de CGU dans les publicités dynamiques de produits sur les réseaux sociaux, pour des résultats impressionnants. Et si vous en profitiez aussi ?

C’est quoi au juste, les CGU ?

L’expression « User Generated Content », ou contenu généré par les utilisateurs, désigne l’ensemble des contenus qui sont créés et publiés par les internautes. Pour une marque, le CGU renvoie plus précisément aux contenus postés par ceux qui la suivent sur les réseaux sociaux, et qui mettent en avant ses produits ou services. Un exemple ? Lorsqu’une abonnée du compte Instagram de Sephora publie une photo d’elle en train d’essayer un rouge à lèvres dans une boutique de l’enseigne, c’est un CGU pur jus.

Bien entendu, ce type de contenu n’est pas limité à l’utilisation d’un produit. Les avis laissés par les utilisateurs sur TripAdvisor, c’est du CGU. Les selfies des buveurs de Coca-Cola qui tiennent fièrement en main la bouteille arborant leur prénom, aussi. Tout comme les hôtes Airbnb qui font découvrir leur quartier aux futurs voyageurs.

Ces contenus ont un intérêt majeur pour les marques : ils permettent de bénéficier à la fois de la visibilité offerte par les utilisateurs auprès de leur communauté, et de l’effet positif du contenu sur les décisions d’achat des autres consommateurs. Car, dans un monde où 92 % des clients font plus confiance au contenu publié par leurs pairs qu’au contenu issu d’une marque (HubSpot), l’authenticité conférée par le CGU constitue un puissant levier de vente. Ces contenus résultent en effet d’une forme de libre expression qui est gage de confiance pour les consommateurs : personne n’a forcé l’utilisateur à poster une photo de lui portant une paire de Nike ou jouant à la Switch !

L’utilisation du contenu généré par les utilisateurs n’a rien de neuf sur la scène marketing. Ce qui est vraiment nouveau, c’est l’idée d’intégrer ces contenus à des Dynamic Product Ads. Et là, tout change.

En quoi les Dynamic Product Ads se distinguent des publicités conventionnelles ?

Pour bien comprendre en quoi la combinaison des CGU et des DPA (Dynamic Product Ads) est révolutionnaire, il faut saisir ce qui distingue ces dernières des publicités classiques sur le web.

Les Dynamic Product Ads sont un format publicitaire basé sur le retargeting. Il permet de générer automatiquement des annonces personnalisées, et de les afficher sur le parcours d’internautes ciblés en fonction de leur historique de navigation. Ces publicités sont « dynamiques », parce que créées en temps réel à partir d’un modèle de base (un fond blanc sur lequel vous placez vos éléments distinctifs de marque), auquel on applique l’image du produit et les informations relatives à ce dernier, les publicités sont alors montrées aux personnes susceptibles d’être intéressées.

Imaginons qu’un visiteur de votre e-boutique ait longuement regardé la page consacrée à votre nouvelle poêle à frire, mais qu’il ait quitté votre site sans acheter. Alors qu’il consulte son feed Facebook, il voit s’afficher une publicité qui met en avant la poêle vue auparavant : il a ainsi l’occasion de cliquer sur l’annonce afin d’être renvoyé vers la page produit et de pouvoir s’offrir l’ustensile désiré.

Le gros avantage des DPA, c’est qu’elles s’adaptent automatiquement aux consommateurs en fonction de leur parcours sur le web, elles sont personnalisées et s’affichent indifféremment sur n’importe quel appareil en cross-canal. En outre, au sein des régies publicitaires, tout est fait pour simplifier la création de campagnes Dynamic Product Ads. Le seul problème, depuis l’apparition de ce format, était l’obligation pour les marques, de présenter leurs produits sur des fonds blancs austères… jusqu’à maintenant !

Livre Blanc Instagram et Facebook

Comment réussir vos campagnes Dynamic Ads sur Instagram et Facebook ?…

En savoir plus

Pourquoi intégrer des CGU aux Dynamic Product Ads ?

Voilà comment ça fonctionne : au lieu de placer votre produit devant un arrière-plan blanc dans les DPA, vous avez la possibilité d’intégrer des contenus générés par les utilisateurs. Ces contenus sont incorporés aux modèles publicitaires, qui eux-mêmes servent à créer les campagnes personnalisées en temps réel. Ainsi, les marques peuvent mettre en valeur leurs produits en troquant les ennuyeuses images fixes sur fonds blancs contre de vraies photos, prises par de vrais utilisateurs en train de porter ou d’utiliser le produit en question.

Le fait de mettre le produit en contexte dans vos Dynamic Product Ads contribue à modifier l’image qu’en ont les consommateurs. Ceux-ci se font une meilleure idée du produit, de la façon de le porter ou de l’employer, de la valeur ajoutée qu’il leur apporte. C’est un puissant outil d’aide à la décision. Et mieux encore : c’est un levier pour réduire drastiquement le taux de retour (un vrai souci pour les e-commerçants, ce taux atteignant 24 % des achats en France – source).

Les marques qui ont testé cette combinaison ont constaté un impact majeur sur le taux de clics, sur le taux de conversion, mais aussi, plus largement, sur le ROAS (retour sur investissement publicitaire), avec des annonces dont la portée est grandement améliorée. En somme, l’utilisation de contenu généré par les utilisateurs booste les bénéfices apportés par les Dynamic Product Ads standards.

Comment intégrer des publications d’utilisateurs aux DPA ?

Cette innovation a donc toutes les chances de connaître une expansion rapide auprès des marques. Malheureusement, son application concrète peut sembler complexe. Puisque les régies publicitaires des réseaux sociaux n’autorisent pas la modification des modèles d’annonces pour les DPA, la seule solution consiste à importer vous-même les images souhaitées préalablement intégrées à votre catalogue produits. Et là, vous vous dites certainement que la tâche est trop complexe et qu’il faut trouver autre chose…

En réalité, c’est assez simple. À condition de disposer du bon outil ! Lengow vous permet très facilement d’intégrer vos CGU à votre catalogue produits, afin d’envoyer vers la plateforme publicitaire des images de produits déjà configurées et prêtes à être réutilisées dans vos Dynamic Product Ads. En quelques clics, vous pouvez générer un flux produits contenant les photos désirées et l’exporter vers l’interface dédiée sur Facebook ou Instagram. Ainsi, votre catalogue est déjà prêt à l’emploi avec des contenus pertinents générés par vos utilisateurs – que vous aurez pris soin de sélectionner en amont.

Il ne vous reste plus qu’à faire vos propres essais avec Lengow !

Demande de démo FR

Marie Crolard

Votre bibliothèque e-commerce

Cas client Natalys

En savoir plus

Cas client Pimkie

En savoir plus

Amazon et le marché de la mode en ligne

En savoir plus

Inscrivez vous à notre newsletter

En soumettant ce formulaire, vous autorisez Lengow à traiter vos données pour l'envoi de newsletters concernant l'actualité de Lengow Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression de ces données, d'opposition à leur traitement, de limitation, de portabilité ainsi que la faculté de définir les directives relatives à leur sort en cas de décès. Vous pouvez exercer ces droits à tout moment en écrivant à dpo@lengow.com.

newsletter-image