Google Shopping : comment s’en sortir avec l’intégration obligatoire des codes GTIN ?

6'

Article mis à jour le 04 avril 2016

Il y a quelques mois nous vous annoncions le renforcement des exigences de Google concernant les codes d’articles internationaux (GTIN). Testé dans un premier temps sur 50 marques, Google va désormais plus loin en obligeant les e-commerçants à intégrer ces codes au sein de leur flux produits avant le 16 mai 2016.
GTIN-Data-Numbers
Si vous diffusez actuellement vos produits sur Google Shopping vous avez probablement commencé à recevoir depuis le 8 février dernier des messages d’erreur dans la section “Diagnostic” de votre Google Merchant Center, vous indiquant les articles à mettre en conformité. A l’inverse, si vous n’avez reçu aucun avertissement, cela signifie que vous n’êtes pas concernés par cette mise à jour.

Cet article à pour objectif :

  • De vous présenter les types de produits et pays concernés par cette nouvelle obligation,
  • De vous informer sur les 2 grandes étapes de la mise en conformité des codes GTIN au sein de votre flux Shopping :
    Depuis le 8 février 2016 vous recevez des avertissements Google Shopping pour la mise en conformité de votre flux mais vos produits sont toujours diffusés.
    A partir du 16 mai 2016 vos produits sans code GTIN se verront exclus de votre flux.

Découvrez en quoi consiste cette nouvelle obligation et les bénéfices pour vos campagnes Google Shopping.

Qu’est-ce qu’un code GTIN ?

Positionné à l’arrière des produits physiques sous la forme d’un code barre, le Global Trade Item Number (GTIN) ou code article international est un attribut unique indiquant les codes d’articles internationaux transmis la plupart du temps par le fabricant.

Selon le type de produit vendu et le pays de vente, ce code d’article international peut-être renseigné dans l’un des formats suivants :

    • UPC (Universal Product Code) : code à 12 chiffres pour l’Amérique du Nord
    • EAN (European Article Number) : code à 13 chiffres pour l’Europe
    • JAN (Japanese Article Number) : code à 8 ou 13 chiffres pour le Japon
    • ISBN (International Standard Book Number) : code à 10 ou 13 chiffres pour les livres
    • ITF – 14 (pour les multipacks/GTIN 14) : code à 14 chiffres

De part sa singularité, ce code permet d’identifier entièrement et exclusivement un article sur le marché international.

Si vous ne trouvez pas de code GTIN sur vos produits, plusieurs possibilités s’offrent à vous pour le rechercher : utilisez un moteur de recherche comme Index UPC ou rendez-vous directement sur www.google.com/shopping pour consulter la page d’un produit donné pour l’ajouter à votre propre fiche produit.

Le code article GTIN devient obligatoire à partir du 16 mai 2016

Fortement conseillé par Google Shopping, le renseignement de l’attribut ‘gtin’ [gtin] deviendra désormais obligatoire au sein de vos flux produits à partir du 16 mai 2016, pour l’ensemble des produits pour lesquels un code existe, sous peine de voir vos articles exclus. Si auparavant vous renseigniez le champs GTIN de cette manière ‘identifier exist=false’, sachez que ceci ne sera plus possible.

A noter que la communication de l’attribut ‘marque’ [brand] reste obligatoire et qu’il est également recommandé d’ajouter l’attribut ‘référence fabricant’ [mpn].

Quels sont les produits et pays concernés ?

Sont concernés par cette actualisation, tous les produits de marque et vendus à l’état neuf. Si vous vendez des produits ne disposant pas de code GTIN sachez que cette mise à jour ne vous concerne probablement pas puisque certaines exceptions existent : les produits d’occasion, faits main, personnsalisés, uniques, périssables… Vous êtes donc autorisés à indiquer dans votre flux Google Shopping la valeur ‘false’ pour l’attribut ‘identifiant existe’ [identifier exists] afin d’indiquer qu’il n’existe pas de code pour cet article.

Ainsi, cette nouvelle obligation touche l’ensemble des comptes ciblant les pays suivants : l’Australie, le Brésil, la République-Tchèque, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, les Pays-Bas, l’Espagne, la Suisse, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

A noter que cette mise en conformité est également recommandée pour les flux ciblant l’Autriche, la Belgique, le Canada, le Danemark, l’Inde, le Mexique, la Norvège, la Pologne, la Russie, la Suède et la Turquie.

Si vos produits ne remplissent pas les conditions indiquées ci-dessus, veuillez vous référer aux règles présentent au sein du support de Google.

gtin

Quels bénéfices pour vos campagnes Shopping ?

Cette mise à jour a pour objectif de permettre à Google d’identifier plus facilement des produits afin de les classifier de manière pertinente, d’améliorer la diffusion de vos annonces Shopping dans les résultats de recherche et ainsi contribuer à booster vos ventes. En communiquant ce code unique, Google pourra comparer les prix entre marchands plus facilement, ce qui permettra ainsi d’éviter les doublons.

D’après Google, indiquer ce code unique dans votre flux augmenterait les clics et impressions de vos annonces Shopping de 40% et engendrerait une hausse de 20% en moyenne de votre taux de conversion.

Par ailleurs, l’intégration obligatoire des codes GTIN rentre également dans le cadre de tests de nouveaux formats d’annonces effectués par Google pour mettre en compétition sous une même annonce les produits de différents marchands.
google_shopping_seller_pack_format
Enfin, les codes GTIN vont pouvoir vous donner accès à d’autres services de diffusion sponsorisés par Google : le réseau display, les vidéos YouTube…

Mise à jour des codes GTIN via Lengow

Si vous disposez d’un flux Google Shopping au sein de Lengow et êtes concernés par cette mise à jour, pensez dès à présent à ajouter cette information dans votre flux source si ce n’est pas déjà fait et n’oubliez pas de le matcher avec le champ GTIN de Google Shopping.

Si vous vendez des produits ne possédant pas de code GTIN :

    • Faites la recherche au sein de votre entreprise (logistique, merchandising) ou prenez contact avec votre fabricant.
    • Enfin, le cas échéant, entrez en contact au plus vite avec Google ou retitrez les produits en question du flux envoyé à Google avec la mise en place d’une règle automatique : “Si mon champs GTIN est vide, alors mon champs devient ‘false’”. Enfin, assurez-vous que les produits sans marque aient bien un champs ‘marque” vide.

Vous êtes clients et souhaitez en savoir plus sur Google Shopping ?

Rendez-vous sur notre Help Center.

Vous n’êtes pas encore client ? N’attendez plus et demandez une démo gratuite !

Pour en savoir plus sur Google Shopping, téléchargez notre livre blanc Google Shopping !
Livre blanc sur Google Shopping Shopping campaigns


Source : Google / Ads Up

author_avatar

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow