Google Shopping : quelles sont les dernières évolutions ?

4'

Google vient d’annoncer la mise à jour de son flux de produits Google Shopping. Qu’elles soient obligatoires ou recommandées par Google, ces mises à jour ont pour objectif d’optimiser votre catalogue et d’augmenter la performance de vos annonces Shopping. Découvrez quelles sont les évolutions et les attributs concernés.

google-shopping-logo-1

Mises à jour obligatoires des attributs ‘lien image’, ‘gtin’ et ‘catégorie de produits Google’

Augmentation de la taille minimale des images

Il vous est désormais demandé d’ajouter, dans l’attribut ‘lien image’ [image_link] , des images d’une taille minimale de 100×100 pixels. Sont exclues de cette mise à jour les images de produits vestimentaires dont la taille minimum reste la même, c’est à dire 250×250 pixels. Google a ainsi constaté que les annonces avec une image haute définition s’avéraient plus efficaces et obtenaient un taux de clics plus important. Quoi qu’il en soit, Google recommande fortement aux annonceurs d’opter pour une taille d’image d’au moins 800×800 pixels pour proposer des visuels de qualité aux e-shoppers.

Nota : mise en application avant le 1er septembre 2016

lego_starwars

Obligation de renseignement des codes GTIN à tous les pays

Google avait annoncé en mars dernier l’intégration obligatoire de l’attribut ‘gtin’ [gtin] (Global Trade Item Number) dans son flux pour le 16 mai 2016. Appliqué dans un premier temps à un certain nombre de pays, Google étend cette mise en conformité à l’ensemble des pays d’achat de la plateforme. L’objectif étant de faciliter l’identification des produits pour les utilisateurs de Google Shopping et de booster les ventes des annonceurs.

Nota : mise en application avant le 31 janvier 2017

GTIN-Data-Numbers

Renforcement des exigences pour la catégorie de produits Google

Google élargit ses exigences concernant l’attribut ‘catégorie de produits Google’ [google product category] à tous les pays d’achat. Ceci implique que vous devez utiliser cet attribut pour tous les articles des catégories suivantes : ‘Vêtements et Accessoires’, ‘Media’ et ‘Logiciels’. Google recommande bien évidemment de le faire pour toutes les catégories de produits.

Nota : mise en application avant le 14 février 2017

Mises à jour recommandées par Google : Prix unitaire et Microdonnées

Définition du prix unitaire des produits

Réservé jusqu’à présent à certaines catégories de produits et de pays (Etats-Unis, Union Européenne et Suisse), Google rend le prix unitaire d’un produit disponible à l’ensemble des marchés et à toutes les catégories présentes dans la classification des produits de Google. L’occasion pour vos clients potentiels d’avoir connaissance du prix unitaire des produits que vous vendez. Pour cela, il vous suffit de vous rendre dans l’onglet “Diagnostic” de votre Merchant Center et de télécharger un rapport permettant d’identifier les articles pour lesquels l’affichage du prix unitaire est recommandé. Indiquez ensuite, pour chaque produit, une valeur exacte pour l’attribut ‘mesure de prix unitaire’ [unit pricing measure]. A noter que vous pouvez également inclure l’attribut ‘mesure de base de prix unitaire’ [unit pricing base measure] pour fournir davantage d’informations. Cette étape sera soumise à validation par Google.

Des données produits continuellement à jour

Google vous recommande fortement d’intégrer des microdonnées schema.org sur les pages de destination produit que vous envoyez à Google Shopping. En faisant cela, Google récupère les informations à jour de vos produits directement à partir de votre boutique en ligne. En réalisant cette action, vous évitez de possibles incohérences en termes de prix et de disponibilité de vos produits. Sachez également que vous avez la possibilité de mettre à jour ces données à partir de votre flux inventaire, géré par Lengow.

Rappels

En ce qui concerne les attributs de produits détaillés, Google rappelle que les valeurs ‘couleur’ [color] et ‘taille’ [size] sont obligatoires et seront imposées pour l’Allemagne, la France, le Japon et le Royaume-Uni au 1er septembre 2016. Cette obligation vise à aider Google à proposer le produit le plus pertinent possible face à une requête effectuée par un e-shopper. Plus vous rajouterez de valeurs à vos produits, plus serez précis dans votre description, ce qui permettra aux e-shoppers de trouver plus facilement vos produits via la fonctionnalité de filtrage mise à disposition des e-acheteurs.

Enfin, concernant la taille maximum du fichier de votre flux Google Shopping, celle-ci passe de 1 à 4 GB.

Vous êtes clients et souhaitez en savoir plus sur Google Shopping ? Rendez-vous sur notre Help Center.

Vous n’êtes pas encore client ? N’attendez plus et demandez une démo gratuite !

Pour en savoir plus sur Google Shopping, téléchargez notre guide et pour aller plus loin n’hésitez pas à consulter notre livre blanc dédié !

ressources_googleshopping_lengow


Source : Google

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow