Quels sont les marchés e-commerce émergents dans le monde ?

3'

Comme nous avons pu le voir dans notre article sur la sortie de notre livre blanc cross-border, faire ses premiers pas à l’international demande de prendre en compte un certain nombre d’éléments avant de se lancer. Avec un marché mondial dominé par la Chine, les Etats-Unis et le Royaume-Uni, le e-commerce voit également naître de nouveaux marchés dont le potentiel est à suivre de très près. Intéressons-nous aujourd’hui à l’Inde, au Brésil et aux Emirats arabes unis.

inde

1/ L’Inde

Doté de la croissance la plus rapide au monde, le marché e-commerce indien comptabilise 462 millions d’internautes sur son territoire et représente la deuxième plus grande population connectée au monde. Le potentiel de ce marché est d’autant plus fort étant donné que la part des internautes dans le pays représente à ce jour moins de la moitié de la population indienne (35,5%).

Avec plus de 130 millions cyber-consommateurs en Inde, les acheteurs commandent majoritairement des produits en ligne liés à la mode et la beauté. De plus, ils sont 32,6 millions à se rendre sur des sites étrangers pour effectuer leurs achats. Si vous souhaitez développer votre activité e-commerce en Inde, sachez également que 60% des achats en ligne dans le pays se font pendant les heures de travail.

Estimé à 79 milliards de dollars d’ici 2020 (avec une croissance annuelle de 51%), le marché e-commerce indien est notamment dominé par deux places de marché : Flipkart et Snapdeal. Flipkart qui contrôle près de 40% du e-commerce en Inde, aurait selon certaines sources été récemment approché par le géant américain du retail, Walmart, qui serait prêt à investir dans la marketplace.

A lire > L’Inde, un commerce en ligne dynamisé par le mobile.

2/ Le Brésil

Plus grand marché e-commerce d’Amérique Latine, le Brésil est attractif en termes de e-commerce. Le pays représente 42% de la totalité des ventes e-commerce dans cette zone et recense 66,4 millions d’acheteurs en ligne. Les e-consommateurs sont nombreux à utiliser leurs appareils mobiles (75%) pour commander des articles en ligne et accordent une importance particulière à la réputation des marques et distributeurs (via les avis clients) lorsqu’ils s’agit d’acheter des produits sur leur site.

Ainsi, avant de vous lancer sur le marché brésilien, vous pourrez par exemple vous faire connaître via place de marché locale du pays : Casas Bahia.

A noter que les acheteurs en ligne sont également 36 millions à acheter sur des boutiques en ligne localisées en dehors du Brésil et se tournent notamment vers la Chine pour effectuer des achats.

3/ Les Emirats Arabes Unis

Avec près de 92% de la population connectée à Internet, les Emirats Arabes Unis représentent 50% de toutes les ventes e-commerce au Moyen Orient avec l’Arabie Saoudite et le Qatar.

Le marché e-commerce des Emirats Arabes Unis est notamment dominé par la marketplace Souq.com, acquise par Amazon en 2017. Celui-ci est entre autres dynamisé par les millenials qui sont 65% à réaliser des commandes sur Internet. Ainsi, les ventes en ligne devraient croître de 24% d’ici 2021.

Tout comme l’Inde et le Brésil, les consommateurs aux Emirats Arabes Unis ne se limitent pas à leur pays pour effectuer des achats en ligne, puisqu’ils sont 60% à acheter sur des sites e-commerce internationaux.

Si vous avez pour projet de développer ou renforcer votre activité à l’étranger, découvrez dans ce livre blanc les fondamentaux qui feront la réussite de votre internationalisation :

Téléchargez notre livre blanc cross-border

whitepaper-cross-border_970X250-EN

author_avatar

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow