#TweetezPayez, le service qui vous permet de payer via Twitter

2'

Le groupe BPCE (Banque Populaire Caisse d’Epargne) a dévoilé ce mardi son service #TweetezPayez permettant de payer un achat via Twitter ou d’envoyer de l’argent à un proche à l’aide d’un simple tweet.

Le service #TweetezPayez est disponible dès à présent en France et permet à n’importe quel titulaire d’un compte bancaire d’utiliser ce système de transfert d’argent gratuitement, via le réseau social Twitter.

Présentation de #TweetezPayez :

L’utilisateur devra installer l’application S-Money sur son smartphone à partir de l’App Store Apple ou du Play Store. Cette application, depuis sa dernière mise-à-jour, intègre la fonction Pay-by-Tweet permettant de remplir les coordonnées de votre carte bancaire au sein de l’espace sécurisé de l’application. L’application vous permet également de connecter votre compte Twitter par l’intermédiaire de l’API dédiée. Et c’est tout. Dès lors, il est possible d’envoyer de l’argent via Twitter en utilisant un formalisme comme celui-ci :

tweetpaytweet

Olivier Gonzalez, DG de Twitter France, nous avait d’ailleurs présenté ce système lors de son excellente conférence au Salon Ecommerce Paris le mois dernier.

 

 

Les limites du service Smoney :

Notez qu’il est possible d’envoyer une somme maximum de 250€ entre particuliers et jusqu’à 500€ aux associations, dans le cadre de démarches caritatives ou de financement participatif.

Il est également important de savoir que ces tweets sont publiques et non pas adressés sous forme de « DM », les messages directs, qui eux sont privés. Vos followers seront donc informés de la nature des paiements que vous effectuez s’ils sont connectés à ce moment là.

Doit-on s’attendre à une généralisation ?

S’il s’agit d’une première en France, BPCE a indiqué qu’il ne s’agissait pas d’un partenariat exclusif pour les deux protagonistes. Ainsi, on peut s’attendre à ce que ce type de système soit adapté sur Facebook par exemple ou que Twitter conclue des partenariats similaires avec d’autres groupes bancaires. Cependant, le flou demeure autour de la relation qui lie les deux sociétés : on ignore si Twitter est rémunéré pour l’usage du service par exemple. En revanche, BPCE et Twitter estiment que le système pourrait largement profiter aux oeuvres caritatives et rendre certaines opérations virales, comme lorsque vous voyez tous vos amis donner 5 euros à la Recherche, etc.


source : VentureBeat

Geoffray SYLVAIN