Allemagne : bilan e-commerce et prévisions 2019

3'

Ecommerce Foundation a publié l’édition 2019 de son rapport annuel consacré au deuxième marché e-commerce d’Europe : l’Allemagne. Au programme, tous les derniers chiffres et tendances du marché, sans oublier les prévisions pour l’année 2019.

88% d’acheteurs en ligne en Allemagne

En 2018, le commerce électronique en Allemagne a progressé de 11,4 %, d’après l’organisme e-commerce officiel du pays BEVH. A ce jour, 87% des consommateurs accèdent quotidiennement à Internet et depuis 2017, le nombre de e-shoppers se stabilise. Ecommerce Foundation estime que 88% de la population allemande fera ses achats en ligne au cours de l’année 2019 et se rendront sur Amazon, Otto, Zalando.de, Notebooksbilliger.de, ou encore MediaMarkt.de.

acheteurs_allemagne

Concernant leur comportement d’achat, les acheteurs privilégient principalement PayPal comme mode de paiement (52%), devant le paiement à réception d’une facture (26%), ou encore la carte de débit ou de crédit (12%). Pour ce qui est des préférences de livraison des Allemands, Deutsche Post DHL reste la méthode de livraison la plus populaire dans le pays (77%). Si la vitesse reste un élément important dans la décision d’achat des consommateurs (23%), c’est la localisation de la livraison qui reste le facteur le plus important à leur yeux (36%).

Les achats sur mobile gagnent du terrain

Aujourd’hui, plus de la moitié des ventes en ligne sont réalisées depuis un appareil mobile dans le monde (smartphone, tablette, etc.). Pour l’Allemagne, Ecommerce Foundation indique que 25% des recherches de produits sont réalisées via un Smartphone, derrière l’ordinateur qui reste le support d’achat préféré des e-shoppers (33%).

En 2019, ce sont les biens qui seront majoritairement commandés en ligne comme l’habillement (58%), les livres (55%), suivi des services avec les billets d’avion (51 %). Concernant l’alimentaire, la part des achats sur mobile reste moins courante sur mobile (15%).

Smartphone Käufe

Si les applications de shopping mobile telles que Joom et Wish sont en tête des téléchargements en Allemagne, le shopping transfrontalier sur mobile reste encore timide. Seulement 14% des consommateurs allemands utilisent un Smartphone et 8% une tablette, tandis que 77% continuent à utiliser un ordinateur.

L’Europe, zone géographique préférée des consommateurs allemands

D’après une étude de l’Université de Siegen, les deux tiers des acheteurs en ligne en Allemagne, soit 66%, ont déjà effectué des achats internationaux en ligne.

D’après Ecommerce Foundation, les achats transfrontaliers se font en majorité au sein de l’Europe (69%). Viennent ensuite la Chine (44 %), les États-Unis (32 %) et le Royaume-Uni (29 %). Lorsqu’ils effectuent un achat en ligne à l’étranger, les consommateurs allemands ont besoin de se sentir en toute sécurité. C’est pourquoi ils privilégient les grandes boutiques en ligne mondiales (68%), plus connues et donc plus rassurantes. Par ailleurs, ils sont 55% à préférer faire leurs achats sur un site Web dont la langue est disponible en allemand.

Si vous souhaitez vendre vos produits en Allemagne, voici les éléments sur lesquels porter une attention particulière. Vous devez disposer d’un site en langue allemande avec un nom de domaine se terminant par “.de” et mettre en place un système de retour performant (de préférence avec une adresse de retour allemande). Enfin, gardez toujours à l’esprit ces trois éléments : « Règles, Ponctualité, Efficacité ».

Le marché e-commerce Allemand

Le marché e-commerce Allemand à la loupe : Acteur mondial majeur, l&…

En savoir plus

Source : Ecommerce Foundation
Image : tvjoern

author_avatar

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow