FEVAD : bilan du e-commerce en France au 1er trimestre 2019

1'

Jeudi 23 mai, la Fédération du E-commerce et de la Vente à distance (FEVAD) a présenté les derniers chiffres du e-commerce en France sur les trois premiers mois de l’année 2019. En hausse de 11,9%, le commerce électronique Français maintient sa croissance grâce à trois facteurs : l’augmentation du nombre d’e-shoppers et de la fréquence d’achat, mais également l’offre diverse et variée que l’on trouve sur Internet.

50 transactions en ligne en moyenne sont réalisées par seconde

Au cours du premier trimestre 2019, 24,9 milliards d’euros ont été dépensés en ligne (+12%), soit cinq fois plus qu’en 2010. « Après une petite stagnation en 2018, on assiste à une nouvelle augmentation du nombre de cyberacheteurs, de l’ordre de 4% en 1 an.», indique Jamila Yahia-Messaoud, Directrice du Département Consumer Insights de Médiamétrie. Ils sont désormais près de 39 millions d’internautes à déjà avoir commandé sur Internet, d’après l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie.

Concernant les transactions en ligne, plus de 400 millions de ventes ont été réalisées, avec plus 35% de chiffres d’affaires effectué depuis un mobile. Si l’on se fie à l’indice iCM de la FEVAD, les commandes passées depuis un mobile pourraient dépasser les achats sur ordinateur dès 2021. Le nombre d’achat est quant à lui en augmentation de 19% par rapport à l’année dernière, avec en moyenne 12,7 achats effectués par acheteurs, pour un panier moyen s’élevant à 61 euros.

Au cours des trois dernières années, le nombre de sites marchands actifs a progressé de 50%. Le e-commerce enregistre une hausse de 15,6% du nombre de boutiques en ligne sur le territoire français. Les acheteurs peuvent désormais profiter de plus de 180 000 boutiques en ligne, mais sollicitent particulièrement Amazon, Cdiscount et Fnac qui sont les sites et applications e-commerce les plus visités de l’hexagone.

« L’audience des sites de ecommerce les plus fréquentés en France augmente de façon continue. En moyenne, 42,9 millions d’internautes (70% des Français) ont consulté chaque mois au moins un des sites et/ou applications du top 15 e-commerce. Cette croissance s’accompagne d’une poussée des visites sur mobile qui chez certains sites représente jusqu’à ¾ du trafic », indique Marc Lolivier, Délégué Général de la Fevad.

PGC et E-commerce : la France, championne d’Europe

D’après Nielsen, le marché en ligne des PGC représentera près de 400 milliards de dollars d’ici 2022 dans le monde. A l’échelle internationale, la Chine et la Corée du Sud se positionnent en tête de ce marché avec respectivement 20% et 18% des ventes de PGC.

PGC_monde_Nielsen

Quant à l’Europe, se sont le Royaume-Uni (6,3%) et la France (7,1%) qui dominent le marché de la grande consommation sur Internet. Si outre-Manche le e-commerce des PGC se fait essentiellement par l’intermédiaire de la livraison à domicile, en France ce marché est majoritairement dominé par les enseignes de grande distribution et le drive (81%), contre 19% pour la livraison à domicile. « Avec le Drive les acteurs français de la grande distribution ont su créer un modèle e-commerce original permettant de combiner internet et magasins. Ce modèle français a fait ses preuves. Il permet aujourd’hui à la France d’être championne d’Europe sur ce segment e-commerce.» souligne Marc Lolivier.

Sources : FEVAD, Médiamétrie, Nielsen.

Image : rawpixel.com

author_avatar

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow