2013 : Les chiffres clés du E-commerce à Noël

2'

Noël 2013 a confirmé les attentes fortes des e-commerçants et permis d’entamer 2014 sereinement. Avant d’entamer les soldes d’hiver 2014, voici quelques chiffres clés qui témoignent de la performance globale du e-commerce à Noël 2013 : Croissance soutenue, explosion du m-commerce, du «click and collect»…

ecommerce-noel

Chiffre d’affaires : record battu ?

Le montant des achats en ligne réalisés à Noël a été estimé par la Fevad à 10,3 Milliards d’€. Soit un chiffre d’affaire en hausse de 14% par rapport à 2012.

Revendre ses cadeaux est devenu courant :

Lors des fêtes de fin d’année, 57% des français se sont déclarés ouverts à la revente de leur cadeaux de Noël en ligne en 2013, contre environ 52% en 2012 selon un sondage OpinionWay pour PriceMinister-Rakuten. Ce phénomène est assumé par davantage de femmes (63%) que d’hommes (47%).

Préparation des achats :

Lors de Noel 2013, 85% des Français ont préparé leurs achats sur Internet et même 69% ont déclaré avoir l’intention de réaliser la majorité de leurs achats de cadeaux en ligne, selon l’institut de sondages Mediametrie. La préparation des achats est plus que jamais à l’ordre du jour puisque Médiamétrie estime que 75% ont passé commande de leurs cadeaux entre le 15 novembre et le 15 décembre. Malgré cette anticipation des achats, l’institut Forrester Research estime quant à lui qu’environ 25% des commandes passées sur les sites e-commerce ne sont pas arrivés à temps…

Le panier moyen grimpe enfin :

Selon Fia-Net, le panier moyen de la période de Noël 2013 sur les sites e-commerce français était de 159€ en moyenne,+9€ par rapport à 2012.

Le M-commerce a progressé à Noël :

Selon IBM analytics, 48% du trafic en ligne provenait des mobiles, le jour de Noël. Cela s’explique par la forte mobilité des populations à l’occasion des périodes de fêtes, et par le taux d’équipement croissant en terminaux mobiles ayant accès à internet. Le M-commerce a même représenté 29% des achats en ligne (+40% versus 2012).

Et en Europe? Au Royaume-Uni lors du «boxing day», les terminaux mobiles ont même représenté 58% du trafic et 45% des achats.

bilan-commerce

Android loin derrière iOS :

Les ventes sur iPhone ont représenté environ 23% des achats en ligne contre 4,6% pour les terminaux Android. En moyenne les acheteurs sur iOS ont dépensé $93,94 contre un panier moyen $48,10 pour les acheteurs Android.

Facebook, Pinterest et les autres…

Au global et selon IBM, le panier moyen des achats réalisés à Noël sur Facebook était de $72,0 contre $86,83 sur Pinterest. Le taux de conversion est cependant 4 fois plus important sur Facebook que sur Pinterest.

Click & Collect :

Le click& Collect consiste à faire ses achats en ligne, sur le site d’un commerçant possédant des points de vente physique où l’acheteur peut venir retirer ses achats dans un temps très court après sa commande. Chez la Fnac, le retrait en magasin a représenté 30% des ventes sur Internet. C’était l’option choisie dans seulement 20% des cas en 2012.

(source)

Geoffray SYLVAIN