E-commerce mondial : 2 000 milliards de dollars en 2019

5'

Ecommerce Foundation a publié il y a quelques semaines son rapport sur les dernières tendances du e-commerce BtoC dans le monde. Dominé par la Chine, les Etats-Unis et l’Europe, ce marché devrait atteindre plus de 2 000 milliards de dollars en 2019 (+11%). Décryptons ensemble tous les chiffres clés de ce rapport.

A ce jour, 61% de la population mondiale utilise Internet. Parmi les zones géographiques les plus connectées au monde, l’Europe arrive en première position, avec un taux de pénétration d’Internet de 85%, suivi de l’Amérique du Nord (84%). La région d’Asie/Océanie, quant à elle, arrive en dernière position avec un taux de 53%, mais domine cependant le marché du e-commerce mondial avec une part de marché de 44%, devant l’Amérique du Nord (26%) et l’Europe (22%).

La Chine : 76 millions de nouveaux e-shoppers en 2018

Estimé à 723 milliards de dollars en 2019, le e-commerce B2C chinois rencontre un fort dynamisme. A titre d’exemple, plus de 76 millions de nouveaux acheteurs ont commencé à commander en ligne en 2018 (contre 27,59 en 2008). Tournés principalement vers le mobile (63% contre 36% pour l’ordinateur), les internautes chinois seront près de 60% à acheter en ligne d’ici fin 2019.

Online Shopper China growth

Par ailleurs, ils sont 35% à privilégier une consommation hybride, alternant achats domestiques et transfrontaliers. Concernant leur consommation cross-border, plus d’une commande en ligne sur deux concerne des produits alimentaires. A l’inverse, certains e-shoppers préfèrent encore acheter localement (57%). En Chine, c’est Taobao (détenu par le groupe Alibaba) qui est le site e-commerce le plus visité, devant JD.com (16%) et Pinduoduo (7%).

online_shopping_china

Les Etats-Unis : 54% d’acheteurs mobiles d’ici 2021

Deuxième marché e-commerce BtoC au monde, les Etats-Unis comptent générer un chiffre d’affaires de plus de 547 milliards de dollars et attirer 82% d’e-shoppers en 2019. Ces acheteurs seront d’ailleurs près de 54% à commander des produits/services depuis un mobile d’ici deux ans.

US mobile online shopping

Lorsqu’ils souhaitent effectuer une commande, ils se rendent principalement sur Amazon. La plateforme e-commerce occupe la première place dans de nombreuses catégories de produits et acquiert quotidiennement de nouveaux visiteurs. Pour preuve, début 2019, le géant américain était la plateforme e-commerce la plus visitée aux Etats-Unis, devant eBay, Walmart ou encore Etsy.

US retailer website traffic

Concernant la fin d’année 2019, Amazon attirera encore bon nombre d’acheteurs. A titre d’exemple, en 2018, 80,1% des consommateurs ont commandé leurs cadeaux de Noël sur la plateforme.

L’Europe : Amazon, eBay et AliExpress, leaders du marché

D’après Ecommerce Foundation, le commerce électronique en Europe devrait croître de 13% en 2019, pour atteindre un chiffre d’affaires de 621 milliards d’euros. Cette croissance est en partie portée par l’Europe de l’Ouest qui représente 66% des ventes et comprend les principaux marchés e-commerce européens, à savoir : le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France. Si 72% des Européens effectuent leurs achats en ligne, cette proportion passe à 81,4% en Europe de l’Ouest. Concernant les dépenses réalisées par e-shopper, c’est l’Europe du Nord, qui arrive en tête de liste.

ecommerce_foundation_country_shopping_online_europe

Cet engouement pour le commerce en ligne s’explique en partie par la multiplication des marketplaces qui deviennent un canal incontournable pour les acheteurs en ligne européens à l’image d’Amazon, eBay ou encore AliExpress. Si Amazon a le plus de succès en Europe de l’Ouest et du Sud, eBay compte de nombreux utilisateurs en Europe du Nord et en Grèce. Enfin, en ce qui concerne AliExpress, la place de marché chinoise séduit davantage les internautes de l’Europe de l’Est.

Marketplaces Europe_Report 2019

Face à ces acteurs mondiaux, d’autres places de marché locales se déploient également sur le marché européen comme Willhaben.at (Autriche), bol.com (Pays-Bas / Belgique), Otto.de (Allemagne), Cdiscount (France) ou encore Allegro.pl (Pologne), emag.ro (Roumanie) et verkkokauppa.com (Finlande). L’occasion pour les marchands de multiplier les points de contact et de toucher un maximum d’acheteurs sur le territoire.

Vous souhaitez vendre vos produits à l’international, découvrez notre livre blanc consacré au e-commerce cross-border :

Livre Blanc: E-commerce Cross-Border

Préparez votre développement international avec notre livre blanc su…

En savoir plus

Sources : Ecommerce Foundation “Ecommerce Report : Global” (2019), “Ecommerce Report : China” (2019), “Ecommerce Report : Europe” (2019).

Image : Valentin Antonucci (Pexels)

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow