6 tendances à suivre de près en 2015

3'

L’année 2014 venant tout juste de s’achever, Rakuten, le géant japonais des services Internet, a fait part de ses prévisions pour les douze prochains mois à venir. Il est temps désormais de décrypter les tendances e-commerce qui marqueront définitivement l’année 2015. 
2015

Une expérience client unifiée et de qualité

En cette nouvelle année 2015, les e-shoppers attendent désormais des marques qu’elles leur offrent une expérience d’achat unique et de qualité que ce soit en magasin ou via leur boutique en ligne. De par cette stratégie omnicanal, vous pourrez multiplier les points de contact avec vos clients de manière à favoriser les ventes croisées sans oublier d’augmenter vos chances de fidéliser votre clientèle. Pour répondre aux mieux à leurs attentes, vous devrez alors proposer une offre homogène sur vos différents canaux de distribution. Tout ceci, de manière à renforcer l’expérience d’achat et proposer à votre clientèle un véritable écosystème de marque.

Le développement des monnaies virtuelles

Véritable enjeux pour le commerce international, les monnaies virtuelles, comme le Bitcoin, poursuivront leur ascension en 2015 et devront continuer à faire leurs preuves. A noter qu’au 22 décembre 2014, la crypto-monnaie avait perdu de 56% de sa valeur en un an. De plus en plus adoptés par les retailers, ces nouveaux modes de paiement seront amenés à se consolider cette année tout comme les autres moyens de paiement déjà existants dans le secteur e-commerce.
bitcoin-225080_640

Le m-commerce

Avec une progression de 52%, le m-commerce générait, au troisième trimestre 2014, 15% du chiffre d’affaires des ventes globales en France (Chiffres FEVAD). De plus, 19% des e-shoppers francophones prévoyaient de réaliser en 2014 leurs achats online via leur tablette, et 15% via leur smartphone. Cette tendance prouve donc que les terminaux mobiles seront plus que jamais déterminants et incontournables dans le processus d’achat des consommateurs en 2015. C’est pourquoi vous devez dès à présent multiplier les investissements de manière à intégrer ce nouveau mode de consommation mobile de plus en plus plébiscité.

Le commerce transfrontalier

L’année 2015 sera également placée sous le signe du commerce transfrontalier, nouvel eldorado du e-commerce, avec la multiplication de places de marché et shopbots tournés vers l’international. Ce rayonnement mondial permettra ainsi aux e-shoppers de bénéficier d’un plus grand nombre d’offres provenant de marchands internationaux. Les e-commerçants quant à eux auront la possibilité de gagner en visibilité et de toucher des acheteurs potentiels à l’échelle mondiale. C’est pourquoi de plus en plus de marchands se tournent vers des plateformes à dimension internationale pour profiter de ce potentiel de croissance indéniable.

Le social shopping

Les réseaux sociaux, quant à eux, deviendront en 2015 de plus en plus déterminants dans le processus d’achat des cyber-consommateurs. Qu’il s’agisse de la découverte d’un nouveau produit ou encore d’une aide à la décision d’achat, les réseaux sociaux font désormais partie intégrante du social shopping. Favorisé par le développement de boutons “acheter” actuellement en test sur Twitter, Facebook et bientôt Google, ce phénomène émergera également en 2015 sur les réseaux sociaux de partage d’images comme Pinterest ou encore Instagram dont la communauté ne cesse de croître. Les e-shoppers ont dorénavant tendance à acheter davantage de produits découverts par le biais des réseaux sociaux, suite à des partages ou recommandations de prescripteurs provenant de leur communauté. En cette nouvelle année, vous devrez alors maximiser votre visibilité sur ces plateformes de manière à augmenter vos chances de vendre vos produits.

Autre tendance incontourbable pour 2015

Le click and collect

A l’heure actuelle, pas moins de 23% des français ont déjà intégré ce mode de livraison dans leurs habitudes de consommation. Le click & collect est donc une tendance qui sera amenée à se renforcer en 2015 même si un certain nombre de Click and Mortar comme Ikea ou encore Decathlon optent déjà pour ce nouveau mode de consommation.

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow