Facebook : Comment le réseau social compte devenir un acteur du e-commerce

6'

Avec près d’un milliard et demi d’utilisateurs actifs mensuels comptabilisés dans le monde, Facebook ne cesse de proposer de nouvelles fonctionnalités à sa communauté pour rester n°1 sur son marché. Même si celles-ci sont régulièrement élaborées à destination des internautes, le réseau social ne compte pas en rester là. Facebook souhaite ainsi diversifier son activité en donnant une dimension e-commerce à sa plateforme en s’adressant de plus en plus aux e-commerçants via le « f-commerce ».
facebook Fort du potentiel que peut avoir sa plateforme en terme de e-commerce, Facebook a donc décidé d’ajouter une nouvelle corde à son arc. En intégrant le commerce électronique dans son éco-système, le réseau social de Mark Zuckerberg entend clairement se faire une place au sein de ce secteur dont le chiffre d’affaires devrait s’élever à plus de 1700 milliards de dollars dans le monde en fin d’année. En investissant dans le e-commerce, le réseau social s’appuie également sur deux tendances fortes : le m-commerce et le social-commerce. Le m-commerce puisque les membres utilisent majoritairement Facebook via leur application mobile et le social-commerce qui se base sur l’impact des médias sociaux (recommandations, avis…) dans l’acte d’achat. A noter que la plateforme a été en quelques sortes à l’initiative de ce nouveau comportement qui inclut l’aspect social dans le processus d’achat.
Avec son déploiement sur le secteur du e-commerce, Facebook devient donc une réelle mine d’informations pour les marchands souhaitant améliorer leur relation clients et cibler le plus pertinemment possible leur offre en vue de fidéliser ou de conquérir de nouveaux clients.

Découvrez les dernières nouveautés e-commerce mises en place par le réseau social à destination des membres de la plateforme.

facebook_buy_button

Le bouton “Acheter”

Un des tout premiers pas de Facebook dans le secteur du e-commerce a été l’annonce en 2014 de l’intégration d’un bouton “Acheter” à sa plateforme. Accessible via ordinateur et mobile ce bouton a pour objectif de permettre aux membres de la communauté de réaliser leurs achats directement à partir de la plateforme. Même si ce bouton est toujours en phase de tests, Facebook continue ses expérimentations dans ce domaine.

D’après les dernières informations communiquées par le site Buzzfeed, le réseau social souhaiterait aller encore plus loin dans sa stratégie e-commerce puisqu’il serait sur le point de créer des “mini-sites” e-commerce au sein de ses pages. De cette manière, les internautes auront la possibilité d’acheter différents produits sur Facebook et ce via un bouton “Acheter” sans avoir à quitter la plateforme. Une aubaine donc pour les marchands qui pourront continuer à entretenir une relation durable avec leurs clients sur le réseau social tout en augmentant leur taux de conversion.

Facebook entend également étendre sa stratégie e-commerce au delà de sa propre plateforme puisqu’il a annoncé récemment l’arrivée d’un bouton « Acheter » au sein du réseau social de partage d’images et de vidéos, Instagram, qu’il a racheté en 2012.

A lire > Ecommerce : Utiliser Instagram, une stratégie payante ?

facebook_shop

« Business on Messenger »

En parallèle de son bouton “Acheter”, Facebook a également décidé de faire évoluer son application “Messenger”. Après avoir élaboré un système de transfert d’argent permettant aux membres de la communauté Facebook de réaliser des transactions monétaires, le réseau social propose désormais aux marchands un outil centralisé de gestion de la relation client tout au long de son parcours d’achat et même au delà. Cette nouvelle fonctionnalité permettra ainsi aux e-shoppers de suivre leurs commandes via l’application Messenger, d’échanger avec les marques au quotidien et de répondre à leurs questions puisqu’elle gérera également la partie Service Après Vente. Pour que “Facebook Messenger” se transforme en outil de CRM, Facebook a signé un partenariat avec le logiciel de service client Zendesk et compte multiplier les collaborations pour rendre accessible sa nouvelle fonctionnalité à l’ensemble des marchands.

Assistant virtuel de shopping

Pour rendre l’expérience d’achat la plus agréable possible, le réseau social a pensé à tout puisqu’il a l’intention de mettre à disposition des membres de la plateforme un assistant virtuel personnel via son application “Messenger” pour les guider dans leurs achats. Prénommé à l’heure actuelle Moneypenny, le rôle de cet assistant sera de faciliter l’acte d’achat en aidant les utilisateurs de Facebook à trouver et acheter les produits/services les plus pertinents possible par rapport à leur recherche initiale.

Facebook Dynamic Product Ads

Evoqué sur le blog il y a quelques mois, le réseau social a lancé en février dernier un nouveau service publicitaire, Facebook Dynamic Product Ads. Destiné aux marchands de petite et grande taille, Facebook vous permet dorénavant de donner de la visibilité à votre catalogue produits en réalisant des campagnes publicitaires personnalisées tout au long du parcours d’achat de vos clients. Vous pouvez ainsi promouvoir votre offre en ciblant les internautes par l’intermédiaire du retargeting mais également d’autres critères (affinités, localisation…).

A lire > Facebook lance son nouveau service : Dynamic Product Ads
A lire > Facebook Dynamic Product Ads évolue

A noter que Facebook a annoncé ce mardi qu’il allait ajouter de nouvelles fonctionnalités à son service “Dynamic Product Ads”. Le réseau social souhaite ainsi y ajouter du cross-selling et de l’up-selling, optimiser la conversion et donner l’opportunité aux annonceurs de se connecter avec les e-shoppers en dehors de sa plateforme. Pour que cela soit possible, les publicités de produits dynamiques seront disponibles dans les semaines à venir via la fonctionnalité “Audience Network”. Cette dernière permet ainsi aux annonceurs d’étendre leurs campagnes publicitaires au delà de Facebook et sur d’autres applications mobiles.
dynamicproductacds Si vous êtes client Lengow, sachez qu’il est possible pour vous de bénéficier de ce service via notre solution. Si vous n’êtes pas client, n’hésitez pas à demander une démo gratuite !

Même si un certain nombre de fonctionnalités sont toujours en phase de test, Facebook est clairement sur la bonne voie pour devenir un acteur incontournable dans le domaine du e-commerce, voire même peut-être devenir une future marketplace sociale 😉


Source : Buzzfeed

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow