L’e-commerce brésilien à la loupe

3'

Pays connu pour son carnaval, la samba et le foot, le Brésil est aujourd’hui le 11ème plus gros marché e-commerce au monde et se distingue dans le secteur de la vente en ligne.

brésil

Plus grand territoire d’Amérique du Sud et partageant ses frontières avec de nombreux autres pays, le royaume de la samba occupe désormais une place prépondérante. Avec un chiffre d’affaires de 18 573 milliards de dollars en 2013, le Brésil est en tête du classement des marchés e-commerce d’Amérique Latine, devançant grandement l’Argentine (3 700 milliards de dollars) et le Chili (3 244 milliards de dollars). Découvrons ensemble ce pays émergeant.

Le marché brésilien

Avec une population de 103.3 millions d’internautes (pour 200.3 millions d’habitants) dont 53 millions d’e-shoppers et 5.3 millions d’e-shoppers cross border en 2013, le Brésil semble avoir un futur très prometteur dans la vente en ligne. En termes de répartition les hommes (45%) consomment à peu de chose près autant que les femmes (55%). Pour les années à venir, on prévoit une augmentation de 18.5 à 40.8 milliards de dollars (pour l’année 2019) du chiffre d’affaires du secteur de l’e-commerce brésilien, une véritable opportunité pour vous e-commerçant !

focus_bresil_web

Aujourd’hui le marché brésilien ne cesse de se développer. Les brésiliens passent énormément de temps sur des sites d’informations ou des blogs. Cette recherche d’information s’accompagne d’un taux élevé de clics sur les bannières, ce qui a un impact non négligeable sur le taux de fréquentation des sites e-commerce qui est de 77.3% soit environ 3% plus élevé que la moyenne. Etre présent sur des marketplaces locales ou sur des sites internationaux disponibles en portugais peut donc être une réelle plus value qui boostera vos ventes.

Les acteurs du marché

Si on fait le tour du marché brésilien quelques acteurs se distinguent, dont B2W Inc, plus grand retailer brésilien qui possède actuellement deux des plus grands sites de marchandises en masse, Americanas.com et Submarino.com. B2W est en concurrence avec Mercado Libre (plus grand place de marché de l’Amérique Latine) et Wal Mart.

Les habitudes de consommation en ligne

Les internautes brésiliens consomment essentiellement dans le secteur de la mode et des accessoires (18%) et dans celui de la beauté et de la santé (16%). Cependant lorsqu’il s’agit d’acheter en ligne sur des sites e-commerce cross border, les achats se tournent principalement vers les appareils informatiques (25%). La majorité des brésiliens sont très regardants sur les systèmes de livraison et leur coût. Afin d’attirer et de fidéliser davantage les consommateurs brésiliens, veillez à mettre en place un système de livraison sans frais. Egalement très exigeants concernant les moyens de paiement, avant de vous implanter sur ce marché vous devez savoir qu’une partie d’entre eux sont encore très sceptiques en ce qui concerne les moyens de paiement et privilégient davantage le système de crédit ou le règlement à la livraison.

Lancez-vous sur l’e-marché brésilien

Ce portrait de l’e-commerce brésilien vous permet de bien cerner le marché. De par sa croissance et ses évolutions le marché brésilien semble pour vous une réelle opportunité de faire connaître votre offre auprès d’une nouvelle clientèle grossissante de jour en jour. L’e-commerce au Brésil ne se caractérise par aucune grande tendance cependant veillez à noter l’explosion du mobile avec une augmentation de 80% en 5 ans. D’ailleurs pour 2017, 60% de mobinautes sont attendus.

Nouveauté : Depuis aujourd’hui le site Lengow est disponible en portugais.
A savoir : La team Lengow sera présente au salon eShow à Sao Polo les 23 et 24 juin sur le stand 84 et donnera une conférence intitulée “Augmentez vos retours sur investissement à partir des caneaux de marketing en ligne!” le 24 juin à 12h dans l’Auditorium 3.

Si vous voulez en savoir plus sur le marché de l’e-commerce Brésilien, téléchargez notre fiche pays Brésil !

Téléchargez la fiche pays !

La fiche pays Lengow sur le e commerce au Brésil


Source : Ecommerce Foundation.

Léa Bulteau