Le m-commerce, un marché en plein essor

3'

Selon une étude réalisée pour l’entreprise RetailMeNot[1], l’Europe va connaître cette année un bon de 89% en ce qui concerne les achats en ligne passés via des tablettes ou des smartphones. L’année 2015 sera définitivement l’année du m-commerce !

L’évolution des technologies sans fil, l’apparition de nouveaux moyens de paiement et le développement des circuits de distribution ont eu un impact considérable sur les comportements d’achat. Connecté voire même ultra connecté, désormais le consommateur surfe sans limite et pratique le commerce mobile. De son smartphone ou de sa tablette, il achète du prêt-à-porter en ligne, commande des objets ou des accessoires via le web, réalise des affaires promotionnelles et déniche les dernières tendances sur ses marketplaces préférées. Une activité pleine d’avenir d’après RetailMeNot.

Le m-commerce en Europe

Avec une croissance supérieure à celle des USA (+63%) sur le marché du m-commerce, l’Europe a une réelle carte à jouer dans le domaine du shopping mobile.

Infographie_RetailNotMe

Champions en termes d’équipement, 75% des Suédois et 74% des Britanniques possèdent un smartphone contre 55% des Français. Selon l’infographie de RetailMeNot, au cours des 3 mois précédents l’étude 72% des Britanniques possédants un smartphone ont visité au moins une boutique en ligne avec leur appareil contre 32% des Allemands et 49% des Français. Chiffres non négligeables qui sont la preuve d’un réel engouement pour le shopping mobile.

Inutile de préciser qu’à l’heure d’aujourd’hui la majorité des transactions internet passe encore par le support PC. Cependant l’expérience de l’utilisateur ne cesse de s’améliorer, connexions plus rapides, écrans plus grands, émergence de « wearables », démocratisation de monnaies digitales et du concept de mobiquité. Tout est mis en place pour fluidifier l’expérience d’achat de l’utilisateur via les appareils mobiles. Des progrès constants qui ont un impact considérable sur le taux de transactions effectuées via smartphones ou tablettes.

Smartphone vs tablette, prévisions pour 2015

En 2013, l’étude « US Mobile Commerce Sales – Satistics and Trends » menée par Visual.ly annonçait que les achats sur tablettes surpasseraient ceux sur smartphones. Or l’étude réalisée par RetailMeNot affirme l’inverse. Les consommateurs deviennent de véritables mobinautes et privilégient les achats sur smartphones.

 Les nouvelles générations de smartphones permettent une meilleure expérience d’utilisateur, avec des connexions plus rapides et des écrans de plus en plus grands, et de ce fait plus agréables pour le shopping » affirme la Directrice Générale De RetailMeNot France

Pour l’année 2015, RetailMeNot prévoit une progression en France de 117% du m-commerce sur smartphone contre 108% en Allemagne ou encore 79% en Grande Bretagne. Cependant on constate tout de même une augmentation signifiante de l’e-commerce sur tablette en Espagne, en Italie et aux Pays Bas.

Google, acteur dans l’avenir du mobile

Le géant du web risque de faire trembler la sphère du mobile. Le 26 février 2015, Google annonçait son changement d’algorithme concernant la compatibilité mobile, une mise en application prévue pour le 21 avril 2015. Cette nouveauté ne sera pas sans conséquences car désormais les sites mobiles compatibles avec les critères d’indexation de Google seront plus souvent mis en avant dans les résultats mobiles, et les applications mobiles indexées auront un meilleur positionnement. Pour rester un acteur incontournable du m-commerce, les e-commerçants vont donc devoir veiller à ce que leur site soit compatible mobile, optimisé en termes de SEO, et à ce que leur application mobile soit indexée. Afin d’aider dans les changements techniques, certains sites ont regroupé les meilleures ressources et de multiples conseils.

[1] Etude réalisée en janvier 2015 par le Centre For Retail Research Nottigham pour l’entreprise de services marketing RetailMeNot.

Léa Bulteau