3 conseils pour améliorer le trafic sur votre e-commerce

3'

Quand vous créez votre boutique en ligne profitez-en pour mettre en place différents outils qui vous permettront de suivre et d’analyser le comportement des internautes sur votre e-commerce. Même si Google Analytics reste à ce jour l’outil d’analyse web le plus répandu dans le monde, d’autres plateformes alternatives sont également disponibles sur le marché tels que Xiti, Kissmetrics, Clicky, Piwik,…

kissmetrics

Si vous avez déjà mis en place un outil d’analyse web et que vous constatez une baisse de trafic sur votre e-commerce, voici 3 conseils parmi d’autres pour remédier à cette problématique.

1) Structurez votre boutique en ligne

Se lancer dans le commerce électronique ne se résume pas à créer son site de vente en ligne sans même penser à anticiper le comportement des cyberacheteurs en amont. Vous devez avant tout structurer votre site le mieux possible en le hiérarchisant pour optimiser l’expérience utilisateur et ainsi réduire le taux de rebond sur votre e-commerce. N’oubliez pas de soigner vos visuels et veillez à placer vos boutons d’appel à l’action de manière stratégique en vue d’amener votre prospect à convertir. Si vous avez des doutes quant à l’ergonomie web de votre site et de son esthétisme, n’hésitez pas à mettre en place des tests utilisateurs qui vous permettront d’observer et d’analyser le comportement des internautes à travers leur navigation sur votre site. Autrement, optez pour l’A/B testing qui vous permettra d’identifier la configuration la plus performante de votre boutique. L’outil Google PageSpeed Insights peut également vous être utile car il permet de mesurer les performances d’une page sur mobile et ordinateurs afin de découvrir les points méritant d’être améliorés sur votre e-commerce. Enfin, si vous souhaitez améliorer le parcours d’achat de chacun de vos clients, Lengow a mis en place son outil Pipeline, permettant aux e-commerçants de connaître la provenance et le parcours de chaque commande effectuée par les cyberacheteurs.
nosidebar_pipeline_main

2) Améliorez votre positionnement dans les SERP

Quand votre boutique est enfin créée, vous devez faire en sorte qu’elle soit visible dans les résultats de recherche afin de générer un maximum de trafic sur votre e-commerce. Deux solutions sont alors à votre portée pour optimiser votre positionnement face à la concurrence : le [glossary id=’12811′ slug=’referencement-naturel’ /] et le [glossary id=’12783′ slug=’referencement-payant’ /].
Si vous souhaitez améliorer votre référencement de manière organique, il est fortement conseillé de créer du contenu de qualité, à la fois sur votre boutique en ligne, mais aussi sur votre blog si vous en disposez d’un. Positionner au mieux vos contenus sur le web, nécessite pour vous d’intégrer un certain nombre de mots clés dans vos contenus afin d’apparaître de manière naturelle dans les moteurs de recherche. Cependant le SEO ne se résume pas seulement au choix de mots clés. D’autres facteurs vont jouer un rôle dans votre référencement comme le linkbuilding, l’ancienneté de votre site et la qualité de son code, le temps de chargement de vos pages, ou même la structure de vos contenus,… Si vous avez la possibilité de passer par du référencement payant, ce mécanisme publicitaire vous donne notamment la possibilité d’acheter des liens sponsorisés ou des mots clés par l’intermédiaire d’un système d’enchères afin d’apparaître le plus haut possible dans les résultats de recherche des SERP. Pour une bonne optimisation de votre référencement, il est préférable de mettre en place ces deux formes de référencement.
serp_chaussures

3) Développez votre notoriété

En parallèle de votre boutique en ligne, développez votre présence sur les réseaux sociaux afin de créer votre propre communauté, gage de fidélisation. Grâce à ces plateformes vous pouvez ainsi communiquer sur votre marque à moindre coût tout en attirant in fine les internautes sur votre e-commerce. Veillez toutefois à travailler vos messages en fonction du réseau social sur lequel vous vous trouvez tout en évitant de poster des messages trop commerciaux, qui ont tendance à faire fuir les clients. Vous pouvez notamment vous faire connaître par le biais d’influenceurs si votre activité s’y prête. De cette manière vous faîtes découvrir votre marque à des blogueurs qui joueront par la suite leur rôle de relais d’opinion en parlant de vous dans le cadre d’un article sur leur blog. Veillez à bien choisir des blogs correspondant à votre secteur d’activité et disposant une certaine notoriété car cela vous permettra d’attirer un trafic qualifié sur votre site.
Une fois votre site de vente en ligne optimisé, n’hésitez pas à faire appel à des plateformes de [glossary id=’12509′ slug=’retargeting’ /] ou même d’[glossary id=’12627′ slug=’affiliation’ /], qui amélioreront le trafic de votre e-commerce. Les places de marché ainsi que les comparateurs de prix sont également de bons moyens de faire connaître votre offre et votre marque aux internautes qui ne connaissent pas encore votre boutique.

Source : Prestashop

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow