La Chine, nouvelle opportunité pour les e-commerçants européens

4'

Premier marché e-commerce dans le monde avec plus de 400 millions d’e-shoppers, la Chine offre de nouvelles opportunités pour les marchands en ligne européens. Avec un chiffre d’affaires estimé à 714 milliards de dollars fin 2016, le marché représente 40% des dépenses e-commerce dans le monde. Une aubaine pour les marchands qui souhaitent conquérir de nouveaux marchés.
chineNouvel eldorado pour les e-commerçants européens, la Chine attire de plus en plus de marchands désireux d’acquérir de nouvelles parts de marché et par la même occasion faire un premier pas dans la zone APAC (Asie Pacifique). Cependant, s’attaquer au marché chinois revient également à s’adresser à des consommateurs dont le comportement d’achat et les valeurs sont diamétralement différents de la culture européenne.

La Chine, 400 millions de clients potentiels

A la différence des consommateurs européens, les e-shoppers chinois passent en moyenne 20% de temps en plus à comparer les produits avant de les acheter. Attirés par les produits étrangers alimentaires, mode et beauté, ou encore santé, ils consultent pendant des heures les pages produits. Celles-ci doivent être les plus détaillées possible avec de longues descriptions accompagnées d’une sélection de photos pour leur apporter un maximum d’information. Le prix étant un des facteurs décisifs dans l’acte d’achat en Chine, il est important de savoir proposer au bon moment les meilleures offres comme des promotions, des cadeaux, la livraison gratuite et/ou la plus rapide. D’ailleurs, les cyber-consommateurs chinois ont l’habitude de recevoir leur commande en 24h ou même de disposer d’un service client en ligne disponible jusqu’à 22h.

Ultra-connectée, 74% de la population utilise un Smartphone et elle favorise de manière croissante le mobile dans son parcours d’achat. Si bien que celui-ci représente aujourd’hui plus de 50% des ventes e-commerce réalisées. Comme par exemple sur la plateforme social média WeChat qui est devenue un canal de vente incontournable dans le pays, avec la possibilité d’effectuer des achats directement depuis l’application de messagerie. Des marques comme Christian Dior en ont fait l’expérience et s’imposent de plus en plus sur le marché e-commerce chinois pour répondre à l’attrait croissant des consommateurs chinois pour les produits occidentaux.

Leur comportement d’achat devient également de plus en plus international puisqu’aujourd’hui 40% des consommateurs chinois achètent sur des sites e-commerce étrangers.

china_motivation_for_buying_abroad

Mais si vous souhaitez venir jusqu’à eux, sachez que les places de marché représentent une porte d’entrée indispensable pour diffuser vos produits sur le continent asiatique. La raison ? Elles occupent une position de quasi-monopole sur ce territoire.

Sur quelles places de marché chinoises se lancer ?

Tmall, la marketplace n°1 en Chine

Leader sur le marché chinois, Alibaba représente 80% du e-commerce en Chine avec ses plateformes de commerce en ligne Taobao et Tmall (Taobao Mall). Destinée au C2C, Taobao permet d’acheter et de vendre des biens et services entre particuliers. La marketplace Tmall quant à elle est réservée au commerce B2C et compte désormais plus de 70 000 e-commerçants nationaux et internationaux. Pour inciter les e-commerçants étrangers à diffuser leur catalogue produits sur le marché chinois, Tmall a ouvert en 2014 Tmall Global pour répondre à l’intérêt croissant des chinois pour les produits européens de qualité. Cette marketplace permet ainsi de proposer aux consommateurs chinois des produits internationaux tout en donnant l’opportunité aux marchands d’internationaliser leur activité. Concernant la promotion de vos produits sur Tmall Global, celle-ci se fait sur le même principe qu’Amazon. Vous avez la possibilité de mettre en avant certains produits de manière à ce qu’ils remontent en haut des résultats de recherche ou encore mettre en place des campagnes display.
tmall-logo1

JingDong, le challenger qui n’a pas froid aux yeux

Avec près de 170 millions d’utilisateurs actifs, la marketplace JD.com (JingDong) compte plus de 100 000 boutiques sur sa marketplace. Tout comme Alibaba, JingDong a lancé en 2015 sa marketplace cross-border internationale JD WorldWide pour aider les e-commerçants à développer leur business en Chine et concurrencer son principal rival Alibaba. La plateforme propose ainsi un ensemble de possibilités aux marchands sur le plan marketing et mise également beaucoup sur la logistique. Avec un système de livraison similaire à Amazon, JingDong donne la possibilité de livrer les e-shoppers chinois le jour même dans les plus grosses villes de Chine.

A l’occasion du Lengow Ecommerce Day 2016, nous avons eu le plaisir d’accueillir Tony Qiu, General Manager chez JD.com. Découvrez son interview :

Enfin, de manière générale, tout marchand qui souhaite vendre ses produits sur le territoire chinois doit disposer d’une licence de vente. Avec Tmall Global et JingDong Worldwide, vous êtes exemptés de cette étape.

A lire > [Livre blanc] Réussir sur les marketplaces en France et à l’international

L’adaptation est la clé de la réussite

Si vous souhaitez vous lancer sur le continent asiatique, votre réussite reposera sur votre capacité d’adaptation. Privilégiez ainsi une stratégie souple de manière à l’adapter au quotidien et imprégnez-vous du comportement d’achat des e-shoppers chinois pour répondre au mieux à leurs attentes.

Vendre vos produits sur les places de marché comme Tmall Global ou encore JD Worldwide représente un bon compromis pour une première expérience sur le marché chinois. Cela vous apportera une meilleure connaissance des réglementations, de la compréhension du marché local et des habitudes d’achat, de la langue, de la logistique, du service client, des systèmes de paiement plébiscités par les chinois, ou encore des événements e-commerce majeurs du pays comme le Singles Day qui a lieu le 11 novembre de chaque année. Enfin, n’oubliez pas de vous entourer de partenaires intermédiaires locaux de confiance qui ont une bonne connaissance du marché. Sachez que d’ici 2020, la Chine pourrait devenir le plus grand marché cross-border B2C au monde.

Si vous souhaitez conquérir le marché chinois, sachez que Lengow propose une offre Startin’China pour aider les e-commerçants à booster leurs ventes sur le marché chinois en se connectant aux meilleures places de marché tout en prenant le rôle de contrôleur de qualité. Contactez nous : contact@lengow.com.cn !

Téléchargez la fiche pays Chine !

ecommerce_chine


Sources : China B2C E-commerce Report 2016 (Ecommerce Foundation)

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow