L’Allemagne, dans le trio de tête des marchés e-commerce B2C en Europe

2'

Après le Royaume-Uni, Ecommerce Foundation vient de publier son rapport sur le e-commerce en Allemagne pour l’année 2017. Tendances, habitudes d’achat, prévisions, voici tout ce que vous devez savoir sur ce pays qui se positionne dans le trio de tête des marchés e-commerce B2C en Europe.

Dans son dernier rapport, Ecommerce Foundation révèle que le e-commerce en Allemagne passera le cap des 90 milliards d’euros d’ici la fin de l’année. Avec une croissance de 9,5 % en 2017 contre 11,7 % en 2016, le e-commerce allemand connaît un léger ralentissement, signe également que le marché se stabilise et arrive à une phase de maturité. Pour preuve, le marché devrait croître de 9,03 % en 2018.

ecommerce_allemagne_prévisions

Quel est le profil des e-shoppers allemands ?

Si les Allemands sont déjà conquis par Internet (le pays recensait 91 % d’internautes en 2017), nombreux sont ceux à se rendre en ligne pour y effectuer des achats. L’année dernière, ils ont été 79 % à passer commande sur Internet, pour des fréquences et des dépenses en constante augmentation (1 515 euros en moyenne). Internet représente donc une étape clé dans le parcours d’achat des cyberconsommateurs allemands, puisqu’ils sont 70 % à effectuer des recherches en ligne avant un achat important.

En plus des sites e-commerce, ils sont également nombreux à se rendre sur des places de marché, à l’image d’Amazon, Otto, Zalando, Notebooksbilliger ou encore Bonprix.

Que vous soyez présents en Allemagne via votre site e-commerce ou une marketplace, fournir un maximum d’information est donc essentiel pour convaincre les consommateurs allemands d’acheter vos produits/services. Cela passe par une présentation claire de votre activité en page d’accueil et de vos conditions d’expédition. Sans oublier le plus important : les descriptions produits. Celles-ci font partie des critères auxquels les e-shoppers allemands attachent une importance particulière lors de leurs parcours d’achat. Tout comme les avis qu’ils trouvent utiles à 57 %.

Quant aux produits/services les plus populaires dans le e-commerce allemand, ce sont les catégories “apps” (42,5 %), “livres” (39,2 %) et “billetterie” (36,1 %) qui arrivent en tête de liste.

Nota : 75 % de la population allemande a utilisé activement les médias sociaux en 2017.

Un quart des acheteurs en ligne achète à l’étranger

Si le commerce allemand se porte bien avec 94 % des achats en ligne qui se font dans le pays, cette tendance est également à la hausse pour le e-commerce transfrontalier. En quête de prix bas et de produits introuvables dans leur pays, les e-shoppers réalisent 24 % de leurs commandes depuis l’Europe, voire le reste du monde (18 %). Les acheteurs en ligne allemands achètent le plus souvent au Royaume-Uni, États-Unis et en Chine. A titre d’exemple, 7 millions d’acheteurs en ligne allemands ont commandé des produits en Chine.

Pour en savoir plus sur les possibilités qui s’offrent à vous sur le marché e-commerce allemand, prenez contact avec nos équipes qui seront ravies de vous aider dans l’internationalisation de votre activité e-commerce.

Demande de démo FR

Sources : Ecommerce Foundation, Ecommerce News.

Image : Christian Wiediger

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow