Facebook Shops, Commerce Manager… ce que vous devez savoir

4'

Après des années d’expérimentations dans ce domaine, Facebook a décidé de frapper un grand coup dans le secteur du e-commerce, avec le lancement ce printemps des boutiques en ligne “Facebook Shops”, qui seront accessibles sur le réseau social et sur Instagram. Une annonce qui devrait avoir un gros impact sur l’écosystème de la vente en ligne.

L’évolution progressive de Facebook vers le e-commerce

Les ambitions de Facebook dans le commerce électronique ne sont pas nouvelles. Dès 2014, le réseau social ajoutait un bouton “Acheter” à sa plateforme pour que les utilisateurs puissent réaliser des achats sans même avoir à la quitter, et lançait le service publicitaire “Dynamic Product Ads” quelques mois plus tard, pour permettre aux e-commerçants de réaliser des campagnes publicitaires segmentées et personnalisées.

Fin 2016, la plateforme faisait un nouveau pas vers l’e-commerce en lançant sa “Facebook Marketplace”, une zone d’échanges où les membres du réseau social peuvent réaliser des achats et ventes de biens entre particuliers. Au printemps 2018, Facebook ouvrait un peu cette place de marché aux professionnels, en y autorisant les annonces dynamiques.

Le 19 mai dernier, le réseau social a décidé d’aller encore plus loin en introduisant cette fois “Facebook Shops”, une toute nouvelle place de marché dédiée aux e-commerçants, et en particulier aux artisans et aux PME. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, toute entreprise peut créer une boutique en ligne sur la plateforme, dont l’interface est personnalisable, et sur laquelle vous pouvez diffuser des items de votre catalogue de produits.

D’abord réservée à 1 million d’entreprises sélectionnées lors de la phase initiale, Facebook Shops sera rapidement étendue à l’ensemble des entreprises inscrites sur le réseau social. Ce service semble être une réponse à Shopping Actions de Google.

Comment fonctionnent les boutiques Facebook Shops ?

Ce nouveau service professionnel n’est pas qu’une copie ou évolution de Marketplace ; la plateforme Facebook Shops est une fonctionnalité bien plus poussée, visant à faire du réseau social un acteur majeur du commerce en ligne.

Accordant beaucoup de flexibilité aux e-commerçants, la création des boutiques en ligne est réalisable sur la page Facebook ou Instagram existante. Vous pouvez concevoir vous-même la boutique, ou bien passer par un partenaire spécialisé. Pour les entreprises opérant dans certains pays, un paiement intégré permet de tout gérer depuis la plateforme.

Lors du paiement, les e-commerçants peuvent inciter les acheteurs à visiter leur boutique en ligne, et le service client peut se faire en temps réel en employant les outils de messagerie propres au groupe. À court terme, les acheteurs pourront suivre l’état de leur commande à travers les différentes messageries : Messenger, Instagram Direct, ou WhatsApp.

D’autres fonctionnalités, en cours de développement, seront ajoutées au fur et à mesure :

  • la possibilité de regarder l’ensemble du catalogue depuis une fenêtre de chat, et d’acheter des produits directement à partir d’une vidéo de présentation ;
  • les e-commerçants pourront faire la promotion de leur catalogue ou de leurs produits phares avec des publicités dynamiques, et intégrer un programme de fidélité ;
  • la reconnaissance des produits des marques inclus dans les photos postées par les utilisateurs grâce à l’intelligence artificielle, afin d’entreprendre l’achat depuis la timeline.

À ce stade tout au moins, le groupe ne facture pas les entreprises lors la création de leur boutique en ligne. Seule une commission (chiffres aux Etats-Unis : 0,4 $ pour les achats en dessous de 8 dollars, 5 % du prix du panier au-delà) sera prélevée si et seulement si les acheteurs utilisent la fonction “Check out” pour effectuer le paiement. Il n’y a pas de commission pour les paiements réalisés hors de la plateforme. Le service sera principalement financé par les publicités.

L’inscription des e-commerçants sur Commerce Manager

Pour pouvoir bénéficier de Facebook Shops, il est nécessaire de vous inscrire en tant que commerçant sur Commerce Manager. C’est cet outil qui vous permettra de lancer et de gérer votre boutique en ligne, mais aussi de récupérer l’argent des ventes.

Plusieurs informations doivent être fournies lors de cette inscription :

  • un numéro d’identification correspondant à votre dénomination légale pour les déclarations obligatoires (numéro de Sécurité sociale ou numéro d’employeur) ;
  • le nom, le numéro de Sécurité sociale et la date de naissance d’un représentant commercial attitré, chargé des relations avec Facebook ;
  • le nom de votre entreprise, son adresse physique (domiciliation), l’adresse e-mail de votre service client, et les coordonnées bancaires pour les transactions.

Vous devez également préciser le(s) pays dans le(s)quel(s) vous exercez vos activités, la catégorie de produits qui représente le mieux votre activité, ainsi que toutes les options d’expédition et de retour de commandes que vous proposez à vos clients.

Une fois ces renseignements apportés, vous pouvez choisir votre canal de vente (Facebook ou Instagram) sur le groupe, ou une place de marché tierce partenaire. Et les associer avec vos comptes professionnels existants. Pour finir, Facebook procédera à un contrôle de sécurité pour s’assurer de votre identité professionnelle.

Le lancement de cet outil est encore très récent, seules quelques marques travaillent pour le moment à l’activation de cette nouvelle fonctionnalité mais Facebook espère travailler avec de nombreux acteurs dans les prochaines semaines, notamment dans les secteurs de la mode, de la beauté et des produits de la maison.

 

Image : Pexels

Audrey Dudal

Product Marketing Manager @Lengow