10 raisons de vendre en Allemagne via les places de marchés

5'

Le commerce électronique n’a désormais plus de frontières. Les e-commerçants sortent progressivement de leur marché domestique et visent dans la majeure partie des cas l’Europe comme première étape de leur internationalisation, à l’image de l’Allemagne. Mais avant de vous lancer sur le marché allemand, avez-vous pensé aux places de marché ?

Sixième marché e-commerce au monde derrière la Chine, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Japon et la France, l’Allemagne attire chaque année des marchands désireux de conquérir de nouvelles parts sur ce marché. Les consommateurs allemands, quant à eux, sont plus de 50 millions à se rendre en ligne pour acheter en priorité vêtements/chaussures, les livres et les appareils domestiques. Ils privilégient progressivement les achats sur mobile puisqu’ils comptent désormais pour plus d’1/3 des ventes online. Quand il s’agit d’achats cross-border, ils se tournent en priorité vers le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la France. Cependant, si vous souhaitez à l’inverse aller à leur rencontre en vous implantant sur leur marché, découvrez 10 raisons de vous lancer sur les places de marché en Allemagne.

1 / Les places de marché, incontournables dans l’acte d’achat

Les e-shoppers allemands se rendent régulièrement sur les places de marché quand il s’agit d’effectuer des achats en ligne. Si bien qu’en 2015, ces plateformes représentaient près de la moitié du marché e-commerce en Allemagne, dominées par des marketplaces généralistes, avec Amazon et Otto, mais également spécialisées avec le site allemand Zalando.

2 / Une notoriété, gage de confiance pour les e-shoppers

Lorsque vous décidez de conquérir le marché allemand, il est important d’informer clairement et en toute transparence les consommateurs sur l’offre que vous proposez pour les rassurer, d’autant plus si vous êtes inconnu au bataillon. Pour preuve, les acheteurs allemands sont très attentifs aux descriptions produits et plus de 80% lisent les Conditions Générales de Vente. Dans ce contexte, passer par les marketplaces permet de mettre un pied dans le marché pour se faire connaître et bénéficier d’une structure solide, fiable et bien référencée, auquel les e-shoppers allemands font confiance.

3/ Un nouveau terrain de jeu pour tester ses produits

Avant de déployer la totalité de votre offre en Allemagne, il est fortement conseillé de tester le marché en premier lieu. C’est pourquoi de nombreux marchands choisissent les places de marché allemandes pour identifier les préférences des consommateurs et savoir si ces produits sont bien accueillis avec les avis laissés par les acheteurs.

4/ Des modes de paiement adaptés

Chaque pays a ses habitudes de paiement et l’Allemagne ne déroge pas à la règle. Alors, quand ils achètent en ligne, les consommateurs s’attendent à ce qu’on leur propose comme principaux modes de paiements : PayPal (32%) et le paiement à réception ou par prélèvement bancaire (29%). En vendant vos produits sur les places de marché allemandes, vous allez donc bénéficier directement des systèmes de paiement déjà mis en place par ces plateformes.

5/ Un dispositif de retours avancé

Les Allemands sont réputés pour retourner beaucoup de produits suite à un achat. Avec plus de 40% des consommateurs qui ont retourné un produit en 2015, l’Allemagne a le taux de retours produits le plus élevé d’Europe. Chez Zalando par exemple, le taux de retours est de l’ordre de plus de 50% en Allemagne, d’après son gérant, Rubin Ritter. Parmi les produits les plus retournés on retrouve les chaussures et les vêtements. La logistique étant complexe, surtout quand on est dans un pays étranger, il est donc préférable de bénéficier des dispositifs locaux déjà instaurés par les marketplaces.

6/ Un SAV disponible dans la langue natale

Si vous ne parlez pas Allemand, la marketplace prend en charge le service après vente à votre place. Connaissant les exigences des acheteurs allemands envers les retours produits et les demandes d’information, il est indispensable d’avoir des équipes allemandes à leur écoute pour répondre à l’ensemble de leurs questions.

7/ Une labellisation pour lever les freins à l’achat

Lorsqu’il s’agit d’effectuer un achat, les e-shoppers allemands sont très vigilants concernant la fiabilité des sites sur lesquels ils sont sur le point d’acheter. Pour lever cette barrière, les sites e-commerce présents en Allemagne doivent alors disposer d’un système de labellisation, comme TrustedShops par exemple, pour gagner la confiance des e-consommateurs.

8/ Une sécurisation des données clients

Cette confiance passe également par la protection des données personnelles et des paiements sécurisés. Ce que les places de marchés peuvent offrir pour rassurer les e-acheteurs allemands qui ne connaissent pas votre marque.

9/ Des plateformes de bonnes affaires

Comme beaucoup d’acheteurs en ligne, les allemands sont particulièrement férus de bonnes affaires qu’ils trouvent dans la plupart des cas sur les places de marché. Ainsi, n’hésitez pas à diffuser votre catalogue produits sur ces plateformes pour faire connaître les vôtres.

10/ Une logistique flexible

En Allemagne, la livraison à domicile est le mode de livraison le plus plébiscité puisque plus de 90% des consommateurs allemands préfèrent se faire livrer directement chez eux. DHL et Hermes font ainsi partie des prestataires de livraison préférés des e-acheteurs allemands. Cependant, ils sont également de plus en plus nombreux à se tourner vers la livraison en point relais.

Vous êtes prêt à vous lancer sur le marché allemand via les marketplaces ? Découvrez dans notre Marketplace Finder les places de marché sur lesquelles vous pouvez vous lancer.

Découvrez notre Marketplace Finder

lengow_marketplace_finder


Sources : Bevh, Ecommerce Foundation.

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow