10 plateformes sociales à connaître pour vendre en Chine

7'

Les réseaux sociaux chinois ont une longueur d’avance sur ceux du monde occidental avec le live streaming, les solutions tout-en-un ou encore les QR codes qui connectent l’online et le offline. Grâce à leurs fonctionnalités et intégrations avancées, ces plateformes sont présentes dans le quotidien de la population chinoise.

Avec 98,6% des 829 millions d’internautes du pays qui se connectent via leurs appareils mobiles pour se rendre les réseaux sociaux, les marques et distributeurs qui souhaitent vendre leurs produits en Chine ne peuvent ignorer les 10 plateformes sociales que nous allons vous présenter.

1. WeChat 微信

Créée en 2011 par Tencent, l’application de messagerie WeChat était à l’origine similaire à WhatsApp. Aujourd’hui, la “super application” a beaucoup évolué, fournissant une solution tout-en-un à une communauté de plus d’un milliard d’utilisateurs actifs mensuels qui ont envoyé en moyenne 45 milliards de messages sur l’année 2018. Par ailleurs, ils sont 92% à utiliser quotidiennement l’application et 30% à y passer au moins quatre heures par jour.

WeChat

L’application permet aux utilisateurs de se connecter et d’échanger avec leur entourage (amis, famille, etc.) : partage de photos et vidéos (via les “Moments” notamment), envoi de messages, appels ou encore partage d’articles ou de messages. Ils peuvent également consulter les dernières d’actualités, réserver un train/vol/hébergement, suivre leurs marques préférées, transférer de l’argent, prendre des rendez-vous, suivre un colis… et bien plus encore ! Les consommateurs chinois sont également habitués à régler leurs factures et effectuer leurs achats sur Internet et en magasin avec leur WeChat Wallet.

Côté vendeurs, WeChat permet également aux e-commerçants d’ouvrir leur boutique en ligne directement au sein de sa plateforme. En 2018, le nombre de boutiques a augmenté de 68%. A titre d’exemple, de nombreuses marques de luxe comme Chanel, Burberry ou encore Prada misent sur cette plateforme pour vendre leurs produits en Chine. Tout ceci est possible grâce aux “mini-programmes” ou ‘sous-applications” disponibles au sein de l’écosystème de la messagerie depuis 2017.

Riche en fonctionnalités, WeChat a également popularisé le QR code, permettant de connecter l’online et le offline. Il est désormais omniprésent dans la presse écrite, les magasins physiques et les panneaux publicitaires en Chine.

2. Weibo – 微博

100 millions de messages postés chaque jour

Weibo, qui signifie “microblog” en Chinois, est l’équivalent de Twitter en Occident. Tout comme WeChat, Weibo est très populaire en Chine, avec plus de 460 millions d’utilisateurs mensuels actifs recensés en décembre 2018, dont 93% y accèdent via des appareils mobiles.

Avec cette plateforme, les utilisateurs peuvent écrire des messages allant jusqu’à 2000 caractères (qui sont ensuite re-partagés, commentés ou encore “likés”), mais peuvent également partager des photos et des vidéos à leur communauté. D’autres fonctionnalités sont disponibles au sein de cette plateforme comme les sondages, le live streaming (un outil puissant et populaire auprès des influenceurs), ou encore les stories, dans le même esprit qu’Instagram et Facebook. D’ici fin 2021, 30% de la population chinoise sera connectée à Weibo.

Weibo_App

3. Douyin (TikTok) – 抖音

Chaque utilisateur consulte en moyenne 82 vidéos par jour

Douyin, plus connue sous le nom de TikTok, connaît un fort engouement en Chine et depuis quelques mois en Europe suite à la fusion avec Musical.ly. Si bien que fin 2018, elle a été l’application la plus téléchargée dans le monde. Cette plateforme d’hébergement de courtes vidéos (15 secondes) permet aux utilisateurs de filmer et de partager des vidéos de play-back, de danse ou encore de challenges, etc. à plus de 500 millions de membres actifs mensuels dont 80% d’entre eux ont moins de 30 ans.

L’application chinoise offre également des fonctionnalités d’édition avancées et devient de plus en plus populaire grâce aux “Key Opinion Leaders” (KOLs) qui utilisent TikTok pour communiquer auprès de leur communauté. Depuis 2018, les influenceurs et les marques peuvent également promouvoir des produits à l’aide d’un panier d’achat qui redirige les utilisateurs vers le site e-commerce Taobao, où ils ont la possibilité d’acheter les produits en question.

Douyin

4. Yingke – 映客

Le live streaming est un passe-temps populaire chez les jeunes Chinois. Nombreux sont ceux qui se rendent sur l’application Yingke pour partager leur quotidien en utilisant des outils de diffusion telle que la ‘beautycam’ qui lisse la peau et égalise le son. Divertissement, mode et contenu interactif en temps réel sont proposés aux 140 millions d’utilisateurs qui également envoyer ou recevoir des cadeaux.

5. Meitu – 美图

Incontournable en Chine, Meitu (qui signifie “Belle image” en chinois) est l’une des premières applications de retouche en Chine qui utilise des algorithmes brevetés de reconnaissance faciale et de machine learning pour cartographier les caractéristiques faciales de chaque utilisateur.

meitu

Meitu n’est pas la seule application détenue par Meitu Inc. l’acteur chinois propose également d’autres applications de retouche à l’image de BeautyPlus, MakeupPlus, AirBrush, ou encore l’application de partage de vidéos Meipai. Ensemble, ces applications recensent plus de 450 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde et génèrent plus de 6 milliards de photos et vidéos chaque mois.

6. Meipai – 美拍

Appartenant au catalogue d’applications de la société Meitu, Meipai est une plateforme sociale de partage de vidéos populaire sur le territoire chinois. A l’aide de cette application, les utilisateurs filment des vidéos qu’ils peuvent ensuite retoucher à l’aide d’outils d’édition : ajout de musique, application des filtres, ou bien la création de “blockbuster”…

Meipai

Utilisée par de nombreuses marques de beauté et de mode, cette plateforme dispose d’une communauté majoritairement féminine (76%).

7. XiaoHongShu (Little Red Book/RED) – 小红书

XiaoHongShu est une application de social commerce proposant à ses 100 millions d’utilisateurs une interface dans le même esprit que Pinterest. Avant de devenir une plateforme e-commerce, Xiaohongshu était à l’origine un outil de création de listes de shopping mode et beauté. Aujourd’hui, les acheteurs utilisent l’application pour découvrir et acheter des produits étrangers des secteurs luxe, mode et beauté, alimentaire ou encore tourisme.

XiaoHongShu

A partir de cette application, les utilisateurs peuvent partager des conseils d’achat, vendre des produits, laisser des commentaires ou encore échanger des idées sur la mode. Les utilisateurs peuvent ainsi filtrer le contenu en sélectionnant l’une des deux sections “Nearby” ou “Explore”. Si XiaoHongShu est encore loin de Tmall International, Kaola, ou encore JD.com dans le paysage du e-commerce cross-border, cette application risque de faire parler d’elle dans les années à venir.

8. Weitao – 微淘

Lancée par Alibaba en 2013, Weitao est une plateforme sociale intégrées aux sites e-commerce Taobao (C2C) et Tmall (B2C). A travers cette application, les marques, distributeurs et “Key Opinion Leaders” (KOLs) publient différents types de contenus, utilisent la fonctionnalité de diffusion pour promouvoir leur boutique, s’engagent auprès des utilisateurs et envoient des messages “push” avec des remises et d’information. Les acheteurs se servent de Weitao pour découvrir et rechercher des marques et des produits, bénéficier de remises et d’échanger sur les meilleures pratiques en matière de style, de beauté, etc.

9. Yizhibo – 直播

Depuis son arrivée en 2016 sur le marché, Yishibo propose au sein de sa plateforme une multitude de contenus : chansons, discussions, tutoriels, sessions de questions/réponses,… Cette application interactive de live streaming a rencontré un fort succès le mois suivant son lancement avec une moyenne de 7,73 utilisateurs actifs journalier et plus de 300 célébrités chinoises qui ont rejoint la plateforme. Les consommateurs peuvent échanger en temps réel avec les “Key Opinion Leaders” et les marques en leur posant par exemple des questions sur des produits qu’ils souhaiteraient acheter. Son acquisition en 2018 par Weibo a permis à l’application d’augmenter sa popularité. Désormais les vidéos en live streaming peuvent être postées et visionnées depuis Weibo.

10. Kwai (Kuaishou) – 快手

Grâce à l’application de streaming en direct Kwai, les utilisateurs ont la possibilité d’enregistrer et de télécharger des millions de vidéos originales. Les 700 millions d’utilisateurs utilisent chaque jour la plateforme pour se filmer en train de jouer dans des parcs ou de montrer leurs talents culinaires.

Kwai

Certains fans donnent également des pourboires à leurs artistes préférés en leur achetant des objets virtuels, comme des fleurs ou des voitures de luxe. A la différence de nombreuses plateformes sociales qui ciblent les zones urbaines et aisées, Kwai s’adresse aux habitants de petites villes et campagnes.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le marché chinois, découvrez notre guide dédié :

Le marché e-commerce Chinois

Les essentiels à savoir sur le e‑commerce en Chine : Leader mondial…

En savoir plus

Image : Jens Johnsson

author_avatar

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow