10 informations à connaître sur la recherche vocale

6'

La course aux assistants vocaux est lancée ! L’année 2017 aura été témoin d’une importante avancée dans le marché des assistants vocaux. Tous veulent leur part du gâteau, face à des utilisateurs en quête de facilité et de simplicité d’usage. Pour vous donner une meilleure idée du potentiel de ce marché, nous vous proposons dans cet article 10 informations à (re)découvrir sur la recherche vocale.

1 / 50% de requêtes vocales en 2020

A l’heure où les assistants vocaux fleurissent sur le marché, la voix prend progressivement le pas sur l’écrit. Cette transition amène les acteurs du marché à revoir leur stratégie pour répondre à cette nouvelle manière de s’informer, voire même de consommer.

D’après une étude réalisée par Google Trends, les requêtes de recherche vocale effectuées depuis Google ont été multipliées par 35 entre 2008 et 2016. A tout moment de la journée et quel que soit l’endroit (à leur domicile, en voiture, dans la rue, dans un magasin… ), les utilisateurs privilégient désormais ce mode de recherche. Si celui-ci n’est pas encore un réflexe pour l’ensemble des utilisateurs, ComScore révèle cependant qu’1 recherche sur 2 sera réalisée par la voix d’ici 2020.

recherche_vocale_lengow
Guide Lengow “Les impacts de la recherche vocale sur le e-commerce”

2 / Les assistants vocaux, un marché dominé par Amazon et Google

Le marché des assistants vocaux est dominé par Amazon (Alexa) et Google (Google Assistant) qui à eux deux, représentaient déjà 93,8% du marché en 2016. Ce qui n’empêche pas d’autres acteurs du secteur comme Apple (Siri), Microsoft (Cortana) et Alibaba (Tmall Genie), Facebook (M) ou encore Samsung (Bixby) de grappiller progressivement des parts sur ce marché en forte croissance.

D’ici trois ans, 40% des acheteurs utiliseront un assistant vocal à la place d’une application mobile ou d’un site Internet.

3 / 25 000 “skills” sur Amazon Alexa

A ce jour, 25 000 “skills” (applications vocales) sont disponibles au sein de l’assistant personnel d’Amazon (Alexa). Amazon a donc une longueur d’avance sur son rival Google, qui en comptabilise pour le moment 1700.

4 / La multiplication des enceintes intelligentes

En 2014, Amazon a été le premier à dévoiler son enceinte intelligente au grand public : Amazon Echo. Depuis, les autres géants du Web se sont également lancés sur le marché des enceintes intelligentes comme Google (Google Home), Apple (HomePod), Microsoft (Microsoft Invoke) ou encore Alibaba (Tmall Genie). D’après certaines rumeurs, Facebook serait également en train de développer la sienne.

5 / Le shopping via la recherche vocale

Une récente étude réalisée par Capgemini Digital Transformation Institute sur les assistants vocaux indique que plus d’un tiers des répondants (35%) les utilisent pour effectuer des achats sur des produits de consommation courante, comme la nourriture, les vêtements, etc. Si à ce jour les achats réalisés via les assistants vocaux ne représentent que 3% du volume global des dépenses des utilisateurs, ce chiffre devrait être multiplié par six d’ici trois ans.

En 2017, un certain nombre d’acteurs ont mis en place des partenariats avec Google et Amazon. Si Walmart, Sephora, Monoprix ou encore Tesco ont choisi Google, d’autres comme Ocado, ou encore Whirlpool ont préféré opter pour Amazon.

capgemini_assistantsvocaux

Nota : pour le moment, le shopping par la voix est principalement lié aux marketplaces via Google Home et Amazon Echo.

6 / Les principaux modes d’utilisation

Les consommateurs qui utilisent les assistants vocaux sont 81% à les utiliser via un Smartphone et 25% via une enceinte intelligente.

Si l’achat fait partie des éléments du parcours client où les consommateurs souhaitent interagir avec les assistants vocaux, ce critère n’est pas celui le plus sollicité. Ainsi, on retrouve dans le top 3 : la vérification du statut de livraison, la liste de course ou encore la recherche de produits et services.

touchpoints_capgemini

7 / Du mot clé à la conversation

En passant des recherches textuelles à des recherches vocales, les mots clés sont progressivement remplacés par la conversation. Les requêtes complètes et structurées pourraient donc remplacer les suites de mots clés. Avec un nombre moyen de mots par recherche qui tend à augmenter d’année en année, la recherche vocal pourrait donc renforcer cette tendance.

D’après les estimations de Gartner, les marques qui adaptent rapidement leur site pour la recherche vocale et visuelle augmenteront leur revenu e-commerce de 30% d’ici à 2021.

8 / Des investissements encore timides

Si la recherche vocale a de belles années devant elle, les investissements marketing restent encore timides dans ce domaine. Ainsi, BrightEdge révèle que 62% des équipes marketing n’ont toujours aucun plan pour se préparer à la montée de la recherche vocale.

Par ailleurs, malgré la multiplication des requêtes vocales, le site Digiday révèle que nous sommes encore loin d’un modèle de monétisation efficace pour les annonceurs. “Google explique qu’il leur faudra des années pour monétiser les recherches vocales de la même façon que les recherches textuelles, les apps, les pubs ou les transactions en ligne.”

9 / Quelles sont les différentes formes de recherche vocale ?

On recense quatre catégories de recherches vocales : l’assistant personnel (rappels, shopping…), le divertissement (musique, réseaux sociaux,…), les informations générales (actualité, recettes, services bancaires…) et les informations locales (restaurants, magasins, météo, circulation…).

10 / Nos conseils sur la recherche vocale

Tout d’abord, il est important d’adapter votre contenu et de prioriser le langage naturel pour répondre aux questions suivantes : Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?. Le mobile étant le principal mode d’utilisation pour les requêtes vocales, il est important d’optimiser ce canal de manière à améliorer l’expérience client : chargement rapide des pages, retrait des publicités intrusives, contenu fiable… Augmentez également vos chances d’acquérir du trafic par la création et l’optimisation de votre page Google My Business pour bénéficier des demandes locales.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la recherche vocale, n’hésitez pas à télécharger notre nouveau guide sur “Les impacts de la recherche vocale sur le e-commerce”:

Focus e-commerce: la recherche vocale

Découvrez l’impact de la recherche vocale sur le e-commerce A t…

En savoir plus

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow