Chine : nouvel eldorado du e-commerce

5'

chine

A l’occasion du Nouvel An chinois qui a lieu aujourd’hui, nous avons souhaité mettre la Chine à l’honneur en nous intéressant à ce marché florissant et à fort potentiel.

Le Nouvel An chinois au même titre que la Journée des Célibataires sont synonymes de forte consommation dans le pays. C’est au cours de ces périodes que les marchands réalisent une part importante de leur chiffre d’affaires. Actuellement en plein essor, la Chine fait désormais partie des premières destinations du shopping en ligne et ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.
flagchine

L’e-commerce chinois en quelques chiffres

Avec plus d’1 milliard d’habitants, la Chine compte actuellement près de 650 millions d’internautes. On constate que plus de 40% des transactions sont réalisées via appareils mobiles, ce qui explique notamment la croissance que la Chine connaît actuellement avec l’utilisation de plus en plus importante de ces devices. A noter que le nombre d’utilisateurs de smartphones s’élève à 500 millions. De plus, une enquête menée par la société de conseil Forrester révèle que le total des ventes en ligne pourrait même dépasser les mille milliards de dollars à l’horizon 2019. Ce dynamisme s’explique entre autres par la présence de puissantes marketplaces qui s’ouvrent progressivement aux e-commerçants étrangers et notamment français. Après le géant chinois Alibaba qui en avait fait l’annonce en mai dernier, c’est désormais JD.com, deuxième groupe d’e-commerce en Chine derrière Alibaba, qui a décidé de miser sur le “Made in France” en lançant un “espace France”, à l’occasion du Nouvel An chinois, destiné spécialement aux produits français.

A lire : En Chine, l’e-commerce progresse grâce à la livraison rapide et au paiement mobile

Deux figures du e-commerce chinois : Alibaba et JD.com

Alibaba

Largement dominé par ce géant du secteur, le marché du e-commerce chinois connaît aujourd’hui une croissance importante en grande partie grâce au groupe qui concentre à ce jours pas moins de 80% du commerce en ligne en Chine. En plus de sa marketplace Alibaba.com dédiée au BtoB, Alibaba possède également deux autres sites e-commerce Taobao (site d’enchères C2C) et Tmall (site B2C de vente en ligne de marques occidentales). Fortes de leurs succès, les trois plateformes du groupe sont bien parties pour continuer à dominer le marché chinois pour les années à venir. Avec plus de 334 millions d’utilisateurs actifs recensés sur les sites de vente en ligne d’Alibaba en 2014, on constate que le m-commerce prend également de plus en plus d’ampleur dans le processus d’achat des chinois puisque 265 millions d’entre eux ont effectué leurs achats sur mobile. Enfin, même si la Chine reste son principal marché, Alibaba souhaite cependant conquérir de nouveaux pays tels que la France, l’Espagne, le Japon ou encore la Russie.
jackma_alibaba_xinhua

JD.com

Deuxième groupe d’e-commerce chinois derrière Alibaba, JD.com compte à ce jour plus de 100 millions de clients sur son site. A l’occasion du Nouvel An chinois, ce challenger a décidé de s’ouvrir à la France en créant un portail “espace France”. De cette manière JD.com va permettre à des marques françaises de vendre leurs produits aux clients chinois par le biais de sa plateforme, et ainsi devenir une véritable vitrine du “Made in France”.
jdcom

Les consommateurs chinois sont friands de marques françaises de vêtements, cosmétiques, bagagerie et de vins”, explique Richard Liu, fondateur de JD.com

JD.com, qui a vendu en 2014 pour environ 100 millions d’euros de produits français, souhaite dépasser d’ici trois ans la barre des 2,5 milliards.

Produits les plus achetés en ligne par les chinois

Parmi les articles les plus commandés en ligne par les chinois, on retrouve en première position l’univers du prêt à porter. Le marché de la mode étant en pleine expansion en Chine, les chinois sont de plus en plus nombreux à acheter ce type d’article, notamment sur les plateformes du groupe Alibaba. On retrouve ensuite en seconde position les produits cosmétiques également plébiscités par les chinoises qui, grâce au e-commerce, ont accès à une multitudes de produits provenant du monde entier. A noter que ce secteur est le plus dynamique du pays en terme de biens de consommation. Les produits de luxe quant à eux se positionnent au troisième rang des produits les plus achetés online. Cette nouvelle habitude de consommation chinoise incite donc de plus en plus les marques de luxe à vendre leurs produits en ligne pour s’adapter au mieux au nouveau comportement d’achat chinois. Enfin, en quatrième et cinquième position, on retrouve les produits de la vie quotidienne et les produits alimentaires importés.

Si vous voulez en savoir plus sur le marché de l’e-commerce chinois, n’hésitez pas à télécharger notre fiche pays Chine !

Téléchargez la fiche pays !

ecommerce_chine

A lire : Lengow remporte l’Award “Best Cross-Border E-commerce Solution” en Chine

author_avatar

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow