La Fevad fait le bilan du e-commerce en France au 3ème trimestre 2014

3'

La Fédération du Ecommerce et de la Vente à Distance a publié cette semaine les derniers chiffres du e-commerce en France pour ce 3ème trimestre 2014. Avec désormais 154 600 sites marchands, soit 7 200 de plus qu’au deuxième trimestre, le nombre de sites de ventes en ligne a ainsi augmenté de 17% en un an. Au cours de ce trimestre, le marché français a atteint 13,5 milliards d’euros, et la FEVAD estime qu’il générera 56,5 milliards sur cette année 2014.

Le e-commerce poursuit sa croissance au 3ème trimestre

Alors que les ventes sur Internet ont progressé de 11% sur les trois derniers mois, ce trimestre a également été marqué par l’augmentation du nombre de e-shoppers (+7%) atteignant désormais pas moins de 35 millions d’internautes en France. Quant au taux de transformation des sites de ventes en ligne, celui-ci a connu une amélioration (passant de 2,3% à 2,5%), tout comme la fréquence d’achat qui a augmenté sur l’année. Ainsi, la dépense globale moyenne par acheteur est passée de 465€ à 491€ (+6%). Malgré ces résultats positifs, le panier moyen des e-shoppers continue cependant de chuter. Celui-ci a baissé de 4% en un an pour atteindre 81 euros, soit une euros de moins qu’au dernier trimestre. Le m-commerce quant à lui continue sa lancée avec une progression de 52% générant désormais 15% du chiffre d’affaires des ventes globales.

Dans un contexte économique difficile, les Français sont encore plus nombreux à se tourner vers le e-commerce pour leurs achats. Ainsi, si le nombre d’internautes croît de 2% en un an, le nombre de cyberacheteurs progresse encore plus vite : ils sont 7% de plus que l’an dernier, indique Marc Lolivier, Délégué Général de la FEVAD

A noter que le secteur de l’équipement de la maison (image, son, électroménager, photo, smartphone et micro-informatique) représentait 19% des ventes en France ces neufs derniers mois et représentera ainsi 4 milliards d’euros en 2014.

Les places de marché continuent leur expansion

De leur côté, les places de marché soutiennent la croissance du e-commerce. Au troisième trimestre le volume des ventes réalisées depuis les marketplaces a progressé de 45%. Celles-ci représentent désormais 21% de l’activité globale du secteur. Les premiers bénéficiaires de cette augmentation de trafic étant les places de marché incontournables telles qu’Amazon (14,2 millions de visiteurs uniques par mois), Cdiscount (8,8 millions), la FNAC (8,3 millions), eBay (7,2 millions),ou encore PriceMinister (6,5 millions).

chiffres_T3_Fevad

Les ventes depuis les marketplaces représentent environ 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires et environ 8% des ventes BtoC de produits en ligne, indique Marc Lolivier

Les fêtes de Noël, à quoi s’attendre ?

Pour ces fêtes de fin d’année, on estime à 30 millions le nombre d’internautes qui achèteront leurs cadeaux de Noël sur Internet. D’après la FEVAD, les ventes atteindront cette année 11,1 milliards d’euros, soit une hausse de 10% par rapport à l’année dernière. Alors que les cyberacheteurs comptent dépenser 57% de leur budget de Noël en ligne, leur comportement d’achat en ligne s’explique principalement par des prix attractifs (leur premier critère de décision), la praticité de ce mode d’achat, sans oublier la possibilité d’avoir un plus large choix qu’en magasin physique. Quant aux modes de livraison, ceux-ci se feront principalement à domicile ou via un point relais. A noter qu’on observe également une augmentation du nombre de retraits en magasin principalement liés au phénomène du Click & Collect qui se développe de plus en plus. Enfin, les e-shoppers français comptent dépenser moins d’argent cette année, avec 304€ en moyenne (soit 5% de moins qu’en 2013).


Sources : FEVAD / Ecommerce Mag / Les Echos

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow