Focus sur l’e-commerce en Russie

4'

Avec une classe moyenne qui représente plus de 55% de la population, la consommation est depuis dix ans le moteur de croissance de la Russie. Certains affirment d’ailleurs que d’ici 2020, le marché des consommateurs russes pourrait devenir le premier en Europe et le 4ème mondial.

Au fil des années les habitudes d’achat de la Russie ont changé et se sont calées sur celles des pays occidentaux ce qui a entraîné le développement d’industries telles que l’e-commerce vestimentaire. Avec une croissance à deux chiffres et un marché en perpétuelle évolution, l’avenir de l’e-commerce en Russie semble donc prometteur. Passons ce marché à la loupe.

Etat des lieux de l’e-commerce en Russie

Le chiffre d’affaires de l’e-commerce en Russie a connu une augmentation rapide entre 2013 et 2014 passant de 15.5 à 18 milliards d’euros. Cette croissance témoigne de la place importante qu’occupe la Russie dans le secteur de l’e-commerce. Avec seulement 50% d’utilisateurs d’Internet (ce qui est très peu comparé à la moyenne européenne qui est de 75%) la Russie occupe cependant la première place en termes de population connectée en Europe. On y recense 71 millions d’internautes dont 59,9 millions d’utilisateurs quotidiens et 31 millions de cyberacheteurs. La valeur annuelle dépensée en ligne est un peu inférieure à celle de l’Europe mais le panier d’achat annuel russe ne fait qu’augmenter. Des données encourageantes pour le secteur de l’e-commerce russe surtout quand on sait que les russes consacrent 60% de leur revenu avant impôts au shopping, ce qui est actuellement le taux le plus élevé en Europe.

Article Ecommer Russie

Le marché de l’e-commerce russe

Le marché de l’e-commerce russe se segmente en 3. 60% du marché est représenté par la vente de biens physiques, les 40% restant se divisent entre les services immatériels (25%) et le cross border (15%). Par cross border on entend l’ensemble des commandes passées par des consommateurs russes et livrées depuis l’étranger.
Avec une croissance de 50% par an, l’accroissement de l’e-commerce cross-border s’explique par la confiance que les russes accordent aux commerçants étrangers et par leur appétence pour les produits non locaux. Grâce à internet, les russes peuvent acheter des produits qui sont parfois difficile à se procurer localement et vous, vous pouvez faire connaître votre offre auprès d’une nouvelle clientèle. Sachez qu’avec Lengow, vous pouvez désormais diffuser votre catalogue sur la plateforme russe Yandex.Market et ainsi gagner en visibilité sur le marché russe.

Yandex

Appréhendez le marché afin d’améliorer vos performances

Avant de se lancer à l’international, il est important de bien comprendre les habitudes de navigation des cyberacheteurs du pays dans lequel on souhaite s’implanter et ce afin de répondre le mieux possible à leurs attentes et besoins.
Si vous souhaitez développer votre offre sur le marché russe, il est essentiel de proposer une version russe de votre site marchand car aujourd’hui peu de russes maîtrisent l’anglais et la barrière de la langue reste un frein indéniable à l’achat. Il est également important d’adapter vos offres aux attentes de vos clients. En Russie, les systèmes de paiement via kiosques automatiques, points relais ou encore l’option « paiement en un clic » sont très appréciés des consommateurs. Cependant les cyberacheteurs russes ont une grande préférence pour le paiement à la réception du produit car actuellement peu d’entre eux ont une réelle confiance dans les chaînes de livraison. Proposer diverses options de livraison est donc crucial sur le marché russe afin de rassurer les clients, d’améliorer leur expérience d’achat et ainsi de les fidéliser. En termes de délai de livraison, les russes s’attendent majoritairement à recevoir leurs achats entre 7 et 10 jours après la commande. Dans un soucis de satisfaction, il est donc important de respecter ces délais.

Infographie Ecommerce Russie

En plus d’adapter vos offres, vous pouvez également ajuster le contenu et l’ergonomie de votre site internet. En termes de navigation, les internautes russes privilégient le menu principal (avec un taux d’utilisation de 20%) que la Home page. C’est en Russie que l’on trouve le taux de rebond le plus élevé. Cependant, une fois que le consommateur russe est entré dans le processus de paiement, celui-ci scrolle près de 20% moins que ses homologues car il a tendance à se focaliser davantage sur les informations à compléter.

De par sa croissance, ses évolutions et l’engouement des russes pour le commerce cross-border, le marché de l’e-commerce russe semble donc être une réelle opportunité pour faire connaître votre offre auprès d’une nouvelle clientèle. Mais avant de vous lancer, n’hésitez pas à analyser le marché et à adapter vos offres. Lors du Lengow Ecommerce Day qui aura lieu le 2 juin prochain au sein de l’Espace Tapis Rouge à Paris, vous aurez l’opportunité d’en découvrir davantage sur l’e-commerce en Russie et sur Yandex.Market. En effet, Pavel Aleshin, Head of Yandex.Market Service, présent pour l’occasion animera une conférence sur ” Cap à l’Est : Développer votre e-commerce en Russie avec Yandex 

Si vous voulez en savoir plus sur le marché de l’e-commerce russe, téléchargez notre fiche pays Russie !

Téléchargez la fiche pays !

ecommerce_russie

Léa Bulteau