L’Inde, un commerce en ligne dynamisé par le mobile

2'

Si la Chine et les Etat-Unis sont les plus gros marchés e-commerce au monde, l’Inde est le pays dont la croissance est la plus rapide. Décryptons ensemble les tendances de ce marché qui compte chaque année une centaine de millions de nouveaux internautes.
india

L’Inde, un marché à conquérir

D’après Google, un Indien se connecte pour la première fois à Internet toutes les trois secondes. Si un tiers de la population indienne utilise à ce jour Internet, une étude menée par KPMG et Google révèle qu’ils seront 735 millions à utiliser ce canal d’ici 2021. Concernant la croissance du marché, les estimations diffèrent énormément puisque le marché devrait représenter entre 50 et 120 milliards de dollars d’ici trois ans. Une étude réalisée par Indian Institute of eCommerce estime quant à elle que le marché e-commerce devrait atteindre 100 milliards de dollars d’ici 2020, dont 35 milliards seront générés par le secteur de la mode en ligne.

marche_inde

Malgré des prévisions différentes, les études se rejoignent cependant sur un point : le mobile. Ashish Tuteja, du cabinet McKinsey, indique à ce sujet qu’environ 70% des achats sur Internet sont réalisés depuis un smartphone en Inde. Le mobile est donc un élément clé dans la croissance du e-commerce en Inde.

Comme de plus en plus de personnes utilisent des smartphones et des tablettes et que les prix sur Internet deviennent largement abordables, les ventes via smartphones devraient augmenter dans les années à venir et en particulier parmi les “millennials”. Ce sera certainement le facteur le plus important dans la croissance du marché du commerce électronique indien, indique Kamal Chhetri, New Business Director chez Lengow.

A ce jour, les ventes en ligne ne représentent que 4 à 6% du marché de la distribution en Inde, mais cette tendance devrait croître encore dans les années à venir. Face au potentiel du marché, un certain nombre d’entreprises comme le géant américain Amazon, souhaitent tirer profit de ce nouvel eldorado e-commerce et concurrencer les acteurs déjà en place.

A lire > Ecommerce : le réveil du marché indien ?

Amazon et Flipkart, la bataille est ouverte

Premier site e-commerce en Inde, Flipkart fait face depuis 2013 à l’arrivée sur son territoire d’Amazon India, qui s’est détourné de la Chine face à la superpuissance d’Alibaba. Pour asseoir sa position dominante, la place de marché indienne a réalisé une levé de fonds, en avril dernier, d’1,4 milliard de dollars notamment auprès de Tencent, Microsoft et eBay qui lui a d’ailleurs cédé ses activités en Inde.

Cette levée, qui a été la plus importante réalisée par une entreprise du Web en Inde, vise à contre attaquer les avancées d’Amazon, qui compte investir 5 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années. La marketplace américaine vient d’ailleurs d’avoir l’accord des autorités indiennes pour commercialiser des produits alimentaires sur le territoire.

Enfin, la place de marché indienne est également en phase de négociation pour le rachat de son concurrent Snapdeal. D’après de nouvelles sources, Snapdeal viendrait de proposer une nouvelle offre de rachat de 900-950 millions de dollars, après avoir refusé la précédente proposition de Flipkart à 700-750 millions de dollars. Cette offre se rapprocherait donc de la proposition initiale de Snapdeal d’1 milliard de dollars. Si cette opération se finalise, cela permettra à Flipkart d’avoir plus de poids sur le marché.

Retrouvez notre interview avec Jaydeep Jadav, Senior Manager chez Flipkart à l’occasion du Lengow Day 2016 :


Image : @Pixabay

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow