Rapport Mary Meeker : quelles sont les tendances clés d’Internet en 2018 ?

3'

La célèbre analyste Mary Meeker a dévoilé en mai 2018 son rapport annuel “Internet Trends” dans lequel elle décrypte les dernières tendances du marché mondial de la Tech dominé par les GAFAM, suivi d’Alibaba et de Tencent.

3,6 milliards de personnes connectées

Dès le début de son rapport, Mary Meeker plante le décor. Avec un nombre d’internautes supérieur à la moitié de la population mondiale, Internet rythme désormais notre quotidien. Le temps passé sur ce canal ne cesse d’augmenter (5,9 heures par jour l’année dernière aux Etats-Unis), porté par une utilisation toujours plus importante des appareils mobiles. Ils font désormais partie intégrante du quotidien des utilisateurs et occupent 55% de ce temps passé. Si bien qu’en 2017, la croissance mondiale a été nulle concernant l’expédition de smartphone, ce qui montre que ce marché arrive à maturité. A l’inverse, le shopping via ce canal poursuit sa hausse notamment par l’intermédiaire des applications mobiles.

mobile_shopping_usage

Le e-commerce poursuit son accélération

1 acheteur américain sur 2 débute son processus d’achat sur Amazon

Avec une croissance de 16%, le e-commerce américain a passé le cap des 400 milliards de dollars de ventes en 2017 pour représenter 13% du total des ventes au détail sur l’année. Gravitent sur ce secteur des acteurs comme Instacart, Shopify, Stripe, Criteo ou encore Amazon qui occupe une place de choix dans le parcours d’achat des américains. Si bien que près de la moitié des consommateurs préfèrent débuter leur recherche produit sur cette plateforme, alors que 36% le font depuis le moteur de recherche de Google.

Pour preuve, la place de marché a représenté l’année dernière 28% de l’ensemble des transactions e-commerce américaines. Accompagné de son assistant vocal “Alexa” (et ses 30 000 skills), Amazon compte également agrandir cette part de marché en séduisant les acheteurs via l’utilisation de son enceinte connectée Amazon Echo. D’après le rapport, ce sont plus de 30 millions d’unités qui ont été installées en 2017 aux Etats-Unis.

rapport_marymeeker_alibaba_amazon

Le mobile, fer de lance de la consommation chinoise

Avec un taux de pénétration le plus élevé au monde et la croissance la plus rapide en termes de e-commerce, la Chine se distingue par un comportement d’achat résolument mobile, dans lequel les consommateurs effectuent de multiples tâches.

Les 753 milliards de mobinautes peuvent entre autres interagir avec leur entourage et les marques sur Wechat, rechercher et acheter des produits sur Tmall ou JD.com, scanner des produits pour les ajouter à leur panier virtuel chez Hema Fresh ou encore effectuer des paiements (avec Alipay, WeChat Pay,…).

Si Amazon garde le leadership sur le marché mondial du commerce électronique, c’est Alibaba qui domine quant à lui en Chine. Ce qui n’empêche pas le géant chinois de voir plus grand puisqu’il part désormais à la conquête du monde en plaçant progressivement ses pions en dehors de la Chine pour venir concurrencer sérieusement le leader du secteur. Alibaba est d’ailleurs sur le point de conclure un accord avec le gouvernement wallon pour implanter un entrepôt qui deviendrait le centre névralgique pour la logistique d’Alibaba en Europe.

Riche de son écosystème digital, Alibaba n’en oublie pas pour autant le retail. Avec sa stratégie “New Retail” déployée depuis 2016, le géant chinois apporte une nouvelle vision hybride du commerce en connectant habilement online et offline pour offrir un parcours d’achat unifié aux consommateurs chinois. Pour en savoir plus, nous vous invitons à relire notre article “Comment la stratégie “New Retail” d’Alibaba réinvente le commerce”.

rapport_marymeeker_hemastores

Facebook et WeChat se transforment en plateformes e-commerce

Le rapport confirme également la place croissante des médias sociaux dans le commerce en ligne. Propices à la découverte et à l’achat de produits sur Internet, ils grappillent progressivement des parts de marché dans ce secteur. Avec plus de 2 milliards d’utilisateurs, Facebook arrive en première position des plateformes où les utilisateurs américains ont découvert des produits (78%), devant Instagram et Pinterest qui arrivent à ex aequo (59%). Cette stratégie porte ses fruits puisque 55% des utilisateurs de ces médias sociaux ont effectué par la suite un achat en ligne.

Cette tendance s’explique en partie par la généralisation des formats publicitaires à destination des e-commerçants, à l’image des Dynamic Ads de Facebook, d’Instagram “Shopping” (qui va d’ailleurs faire son entrée dans les “Stories”) ou encore de Pinterest “Shop The Look”. Ces formats e-commerce qui se déploient progressivement dans le monde entier permettent aux marques et distributeurs d’entrer en contact direct avec des acheteurs potentiels directement depuis ces médias sociaux.

Nota: les utilisateurs mondiaux passent 2h15 par jour sur les médias sociaux.

Sur le continent chinois, les internautes chinois ne jurent par contre que par WeChat (Tencent). Plus qu’une plateforme d’échange, l’application de messagerie de Tencent offre à son milliard d’utilisateurs actifs mensuel la possibilité de s’informer, d’échanger, mais également de passer commande. Font partie des produits qui ont le plus de succès sur la plateforme, les produits “Mode”, “Beauté”, “Luxe” et “Bijouterie”. Pour en savoir plus, redécouvrez notre article : “Comment vendre vos produits sur Wechat?”


Image : Kleiner Perkins Caufield & Byers

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow