5 tendances du e-commerce chinois à suivre en 2020

6'

Le e-commerce chinois est devenu au fil des années une source d’inspiration pour les marques et distributeurs occidentaux. Reconnu pour son caractère innovant et son dynamisme, ce marché est estimé à plus de 1000 milliards de dollars en 2020. Intéressons-nous aujourd’hui à 5 tendances e-commerce qui marqueront l’année du Rat en Chine.

1/ Vers la fin des Key Opinion Leaders (KOLs) ?

Très populaires en Chine, les Key Opinion Leaders (KOLs) collaborent régulièrement avec des marques et des agences évoluant dans les secteurs de la mode, du luxe ou encore de la beauté. Sollicités dans le cadre de campagnes de marketing d’influence, ces leaders d’opinion font régulièrement la promotion de nouveaux produits à leur communauté, composée de milliers, voire même de millions d’abonnés.

Depuis quelques mois, les Key Opinion Leaders côtoient une nouvelle génération d’influenceurs : les Key Opinion Consumers (KOCs). A la différence des KOLs, les KOCs sont de “vrais” consommateurs. Ils testent et rédigent des avis sur des produits qui les intéressent et partagent leur retour d’expérience aux acheteurs potentiels.

Bien qu’ils aient un nombre d’abonnés inférieur aux KOLs (une centaine pour certains), les Key Opinion Consumers ont une forte influence sur la décision d’achat des consommateurs en raison de la crédibilité, de l’authenticité et de la fiabilité de leur contenu, que certains abonnés de KOLs remettent en cause de part la nature payante du partenariat entre l’influenceur et la marque.

En plein essor en Chine, ce phénomène pousse les équipes marketing à intégrer progressivement cette nouvelle génération d’influenceurs à leur stratégie.

Nota : Little Red Book (Xiaohongshu) est le réseau social idéal pour le KOC marketing.

Little_Red_Book

2/ De l’achat individuel à la consommation groupée

Très populaire dans les villes de “rang inférieur” et les zones rurales, l’achat groupé permet aux consommateurs d’acheter des produits et des services à des prix attractifs, à condition de s’associer avec d’autres consommateurs. Si ce modèle est au coeur de la stratégie de Pinduoduo, d’autres plateformes comme Jingxi (JD.com) et Juhuasuan (Alibaba) proposent progressivement ce mode de consommation aux e-shoppers chinois.

A titre d’exemple, lors du Global Shopping Festival 2019, Alibaba a déclaré que dans les deux premières heures suivant le lancement du Double Eleven, plus de 10 millions de commandes avaient été passées sur Juhuasuan. JD.com, quant à lui, a déclaré que 40% de ses nouveaux clients provenaient de Jingxi.

Face à l’engouement des acheteurs chinois pour ce nouveau mode de consommation, l’achat groupé s’intensifiera en 2020 sur les plateformes de ventes en ligne chinoises.

3/ La seconde main fait ses premiers pas

D’après le China Center for Internet Economy Research, le marché de l’occasion chinois devrait représenter plus de 1000 milliards de yuans d’ici 2020. Les acheteurs sont de plus en plus attirés par les produits de seconde main, comme le révèle une enquête réalisée par Mintel en 2019. Plus de la moitié d’entre eux déclarent louer ou acheter des produits d’occasion dans le cadre d’une démarche environnementale.

Si le marché de l’occasion prend progressivement ses marques en Chine (comparé aux pays occidentaux), la popularité des achats en ligne de seconde main connaît un fort engouement dans le pays, en particulier auprès des millenials chinois. Ces derniers se rendent majoritairement sur Idle Fish (Xianyu en chinois) et Zhuan Zhuan, deux applications d’occasion incontournables en Chine. La plateforme d’occasion Idle Fish qui appartient au géant chinois Alibaba Group compte 200 million d’utilisateurs, dont 60% sont nés après 1990.

Idle-Fish-Xianyu

4/ Une consommation à la demande avec le C2M

Le modèle Consumer-to-manufacturer (C2M) continuera d’évoluer en 2020 pour répondre au mieux à la demande du marché. Adopté par un certain nombre de fabricants sur le marché chinois, le C2M vise à produire des articles sur mesure, à partir de données récoltées sur les habitudes d’achat des consommateurs.

En plus d’améliorer l’expérience d’achat des acheteurs, ce modèle permet aux fabricants de réaliser un certain nombre d’économies, en proposant aux acheteurs des produits à des prix attractifs.

La marketplace JD.com qui a annoncé fin 2019 le lancement d’environ 100 millions de nouveaux produits au cours des trois prochaines années s’appuie notamment sur ce modèle pour développer de nouveaux produits best-sellers. D’après le CEO de JD.com, Xu Lei, cette approche permettrait de réduire le temps d’étude d’un produit de 75% et la durée de lancement d’un nouveau produit sur le marché de 67%.

5/ Le O2O (online-to-offline) poursuit sa croissance

Initié par Alibaba dans le cadre de sa stratégie New Retail en 2016, le phénomène O2O ( online-to-offline) permet aux consommateurs chinois de bénéficier d’une expérience d’achat omnicanale et connectée, à l’aide des nouvelles technologies. Après Alibaba et ses magasins Fresh Hippo, c’est au tour de son concurrent, JD.com, de renforcer sa stratégie O2O.

Fin 2019, JD.com a ouvert “JD E-SPACE”, un magasin entièrement digitalisé de 50 000 m2 (équipé de la 5G), regroupant plus de 1 500 marques et 200 000 produits que les visiteurs peuvent tester avant d’acheter en ligne. Dans cet espace, chaque article dispose d’une étiquette de prix électroniques accompagnée d’un QR code. Si un client souhaite commander un produit, il lui suffit de scanner le QR code, de payer son achat via l’application WeChat et ensuite de se faire livrer ou bien récupérer directement le produit. Ces étiquettes dynamiques sont connectées à la plateforme JD.com, afin de garantir des prix identiques en ligne et en magasin. Avec l’ouverture de ce magasin, JD.com souhaite offrir des expériences uniques et immersives à ses clients.

Doté des technologies les plus avancées et de produits de pointe, JD E-SPACE offre aux consommateurs non seulement un confort d’achat, mais aussi une expérience immersive et interactive.

Zisheng Yang

Head of Offline Business, JD Home Appliances

En 2020, la clé pour les acteurs chinois sera donc de proposer une expérience d’achat unifiée aux consommateurs et d’éviter les expériences mal conçues, sources de frustration pour les clients et de perte de revenus pour ces acteurs.

Sources : JingDaily, Statista, Coresight, Warc, Mintel, China Daily, JD.com.
Mockup : The Inspire Design Studio
Image : Nattawara

Maud Leuenberger

Editorial Project Leader @lengow