Tout savoir sur les emplacements publicitaires de Google Shopping avant Noël

4'

Google Shopping a fait évoluer en profondeur l’expérience de recherche des clients au sein du moteur de recherche Google. La manière de vendre a aussi profondément changé pour les marchands en ligne. Il est impératif de bien comprendre comment gérer la complexité et la puissance des flux de données produits et les différentes stratégies de gestion de vos offres.

 

shopping_logo

 

 

Depuis Mars 2013, le trafic de Google Shopping est devenu payant, son fonctionnement est basé sur un modèle de CPC à l’enchère. Il est devenu obligatoire de posséder à la fois un compte Google Merchant Center et un Google Adwords et de relier les deux ensemble pour permettre la gestion des campagnes PLA et des CPC. La création des campagnes revêt une importance particulière afin de bien positionner ses enchères puisque c’est au final le CPC (et le CPC max) qui détermine le futur positionnement de vos offres sur les emplacements réservés au moteur de shopping dans Google.

Désormais, il n’est quasiment plus nécessaire de se rendre sur Google Merchant Center. Celui-ci sert exclusivement à déclarer l’emplacement de votre catalogue produit, et à fixer les paramètres de son indexation. Tout le reste se fait maintenant dans Adwords.

Les emplacements publicitaires :

Comme vous le savez sans doute, il y a 3 emplacements de publicité lors de la recherche :

  • les Product Listing Ads
  • Les Liens Sponsorisés des emplacements premium
  • Les Annonces textuelles simples

Au dessus des résultats naturels, les emplacements premium d’Adwords permettent d’ajouter des micro-données ou des contenus enrichis le cas échéant. Les annonces textuelles de la colonne de droite sont également opérées de manières classique dans Adwords comme des campagnes de Search classique. Elles sont cependant devancées dans la colonne de droite par les PLA, qui sont les plus visibles. Les Product Listing Ads se basent sur les flux de produits Google Shopping pour proposer des résultats sponsorisés enrichis directement dans les résultats de recherche de l’internaute.

Ci-dessous, voici la capture d’une page de recherche pour un “lave vaisselle” :

Lave vaisselle - Recherche Google

Au dessus des résultats naturels de Google (n°5), on retrouve bien les Liens Sponsorisés sur les 3 emplacements premium (1) ainsi que les PLA (2), Google Local me recommande même un revendeur (3) juste au dessus des annonces textuelles simples (4). La barre noire représente la ligne de flottaison pour moi, c’est à dire le niveau d’affichage sans scroll dans mon navigateur (celui-ci peut varier selon la taille de votre écran, évidemment).

Nota : sur mon écran vous découvrez que seul 1,5 résultats naturels apparaissent en fait au dessus de la ligne de flottaison pour 11 espaces publicitaires. On comprend mieux ainsi la nécessité de se positionner sur les formats d’annonces proposées par Google pour exister sur le web.

Performance des PLA :

Selon une étude de Marin Software, les Product Listing Ads enregistrent un taux de clic supérieur de 21% à celui des annonces texte classiques. La part des PLA dans les clics des internautes a augmenté de 93% entre octobre 2012 et juillet 2013.

Conséquence directe : un plébiscite des annonceurs, dont les budgets sur ce format d’annonces a augmenté de 59% sur la même période. Evidemment, le CPC des PLA a aussi augmenté plus vite que celui des autres formats : +53% (+10% pour les annonces texte).

3 conseils pour réussir avec les PLA :

  1. Pour être efficace, Google est de plus en plus exigeant sur la qualité des flux qu’il accepte de recevoir… Il vous faut donc un flux complet et bien organisé.

  2. Segmentez votre flux pour en retirer les produits à faible marge, disponibilité réduite, petits montants, etc. Car Google PLA chercher à afficher vos produits le plus souvent possible et ces produits pourraient vous attirer plus d’ennuis que de bénéfices.

  3. Profitez du fait que les CPC sont encore “assez bas” pour apprendre à manipuler le système d’enchères de PLA (identique à celui d’Adwords), les intéractions entre Merchant Center et Adwords pour renforcer votre expertise sans gros investissements.

En espérant vous avoir donné envie de vous intéresser plus profondément aux possibilités de Google Shopping et de Product Listing Ads, bonne période de Noël à tous les e-marchands.

PS : L’atelier Google Shopping de Jeudi à Paris est complet. Nous donnons rendez-vous à tous les participants inscrits à partir de 9h00 pour un petit déjeuner d’accueil avec les experts Google Shopping.

Si vous êtes client et souhaitez en savoir plus sur Google Shopping, rendez-vous sur notre Help Center.

Vous n’êtes pas encore client ? N’hésitez pas à demander une démo gratuite !

Geoffray SYLVAIN